4 Octobre 2017

Cameroun: La sécession aura-t-elle lieu au pays?

Les populations des deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest continuent de réclamer leur indépendance. Tout au moins, ils optent pour un Etat fédéral comme ce fut le cas au début des années 60.

Dimanche, les indépendantistes anglophones du Cameroun ont tenté de manifester pour proclamer symboliquement l'"indépendance" des deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (le pays compte 10 régions au total). Quatorze personnes ont été tuées dans les violences en marge de cette proclamation symbolique. En outre, cinq prisonniers ont été tués alors qu'ils tentaient de profiter de la situation et de s'enfuir de la prison de Kumbo (Nord-Ouest), selon des bilans établis par l'AFP.

Le pouvoir de Yaoundé s'oppose catégoriquement aux deux options préconisées. C'est depuis novembre 2016 que la minorité anglophone, qui représente environ 20% des 22 millions de Camerounais et 2 régions sur 10 dans tout le pays, proteste contre ce qu'elle appelle sa "marginalisation" dans la société.

Le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres a demandé aux autorités camerounaises "une enquête" sur les "actes de violence signalés dans les régions du sud-ouest et du nord-ouest du pays le 1er octobre". Au moins 17 personnes avaient été tuées dimanche en marge d'une proclamation symbolique de l'indépendance de l'Ambazonie.

Jusqu'où le mouvement peut-il aller ?

Cameroun

Le procès en appel d'Ahmed Abba se poursuit

La seconde audience du procès en appel de notre collègue Ahmed Abba s'ouvre ce jeudi 19 octobre à… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.