4 Octobre 2017

Afrique de l'Ouest: Paris - Réunion du Franc CFA sur fond de tensions

Photo: www.grandstravaux.org
Le siège de la Banque centrale des Etats d'Afrique centrale

Le nouveau ministre français des Finances, Bruno Le Maire, va organiser les 4 et 5 octobre sa première réunion de la zone franc, étape cruciale avant la rencontre précédant les assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale d'automne.

Il sera surtout question de la situation de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC). La sous-région Cémac a connu à la fois : une diminution de sa masse monétaire en circulation dans certains Etats membres, une baisse de plus de la moitié des réserves de change, une hausse de l'endettement, une érosion des avoirs extérieurs nets des pays etc.

Il sera aussi question des nouvelles mesures d'ajustements de la Cémac liées à la baisse des réserves, du mécanisme du compte d'opération et de l'architecture liant la monnaie africaine à la Banque Centrale Européenne (BCE), en prélude aux automnes des institutions de Bretton Woods.

Cette réunion se tient sur fond de tensions et de polémique sur le franc CFA dans certains pays d'Afrique. Des activistes et leaders d'opinion ont manifesté au cours des derniers mois leur mécontentement et leur détermination à couper le cordon ombilical avec cette monnaie qu'ils jugent contre-performante pour les économies de la zone.

Lors de la réunion des ministres des Finances de la Zone franc (RMZF), des gouverneurs des banques centrales et présidents des institutions régionales des 13 et 14 avril 2017 à Abidjan en Côte d'Ivoire), ont été évoqués :

- Les défis économiques et financiers des pays de la Zone franc et des mesures permettant d'y répondre de façon coordonnée en vue d'atteindre une trajectoire de croissance plus soutenable et plus inclusive;

- Les ministres de la Cémac ont fait un point d'étape sur les réponses concertées à apporter aux difficultés auxquelles ils font face à la suite de la baisse des cours du pétrole.

Afrique de l'Ouest

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.