4 Octobre 2017

Guinée: Labé - La marche de l'opposition largement observée

Photo: Aminata.com
Cellou Dalein DIALLO à Conakry

Comme on pouvait s'y attendre la ville de Labé a respecté la consigne de la manifestation pacifique voulue par l'opposition républicaine.

Comme de coutume ,le rond point Hoggo Mbouro situé à la lisière des quartiers Mairie, Tata et Kouroula a servi de point de départ .

Juché sur des véhicules sonorisés à fond les organisateurs de la marche n'ont pas manqué de rappeler les consignes de la marche à la foule qui grossissait minute après minute .

Dans la foule en extase on pouvait lire des pancartes portant diverses inscriptions comme "vive la démocratie","à bas l'immigration clandestine et le manque d'emploi","justice pour les victimes du 28 septembre","nous réclamons la justice" et une énorme banderole jaune citron flottait sur laquelle il étai inscrit "halte à l'injustice et à l'impunité" ou encore "exigeons le respect de la constitution des accords politiques ".

Des sonos réglées au millimètre crachaient des tubes faisant l'apologie du chef de file de l'opposition pour flatter l'égo des marcheurs. Des tubes comme "Kadje fere" de la coqueluche du moment dans les assemblées de l'UFDG Bagada Wonson tournaient en boucle .

Pour cette manifestation ,l'opposition a pensé a fournir des tenues aux agents de sécurité dont on a pas pu connaitre le nombre exacte présent mais qui serait au nombre de 150 prévus aux dires de l'un des organisateurs de la marche en l'occurrence Aliou Sampiring Diallo.

En bon tribun, Aliou Laly Diallo responsable des jeunes UFDG juché sur un véhicule, micro en main haranguait la foule en rappelant le nombre de diplômés sans emploi obligés de tenter l'aventure en bravant la méditerranée.

Pendant cette matinée , les commerces sont restés fermé et les écoles situées sur l'itinéraire de la marche ont vu leur élèves leur échapper à la faveur de la récréation pour venir grossir les rangs des marcheurs.

C'est le cas du complexe Hoggo Mbouro, la ligne de change communément appelée ligne devise est déserte et certaines banques comme UBA n'ont pas jugé bon d'ouvrir leurs stores ,du reste la BICIGUI, la SGBG ou encore Ecobank ont bel et bien servi et avait leur DAB fonctionnels même si au passage de la foule par mesure de prudence ils ont baissé temporairement leurs stores.

Les sièges des sociétés téléphoniques situées sur l'itinéraire des banques elles sont restés fermés.

Pour cette matinée , un seul fait est à déplorer mais heureusement il comportait plus de peur que mal ,un jeune conducteur de moto sur la route du stade et dans l'euphorie générale a eu du mal à contrôler son engin et est venu heurter l'un des porteurs de banderoles géantes en tête du peloton.

Le percuté a été secouru et n'a eu aucune blessure grave mais certains marcheurs ont un peu molesté l'auteur de la percussion avant de le laisser récupérer sa moto.

Au moment où nous quittions sous presse la procession était au niveau du stade régional et s'ébranlait vers Daka via le carrefour Bilal avant de remonter vers le point de départ passer par le rond point jouxtant l'hôpital régional, le palais de justice et la préfecture avant de reprendre la route de la poste jusqu'au stade où un mémorandum sera lu. Affaire à suivre .

En savoir plus

Marche de l'opposition - Déjà un mort dans un accident de circulation

L'accident s'est déroulé au quartier Yimbaya entre un motard et un conducteur de minibus « Magbana… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.