4 Octobre 2017

Burkina Faso: Pascal Zaïda - Le meeting du CED aura lieu le 21 octobre «avec ou sans autorisation»

C'est un Pascal Zaïda très furieux qui était devant la presse ce mercredi 4 octobre. Le coordonnateur du CED dit ne pas comprendre ce revirement de la mairie de Ouagadougou.

«La mairie avait autorisé notre meeting et nous avons payé pour que la police nationale vienne sécuriser la manifestation. Nous avons aussi reçu l'accord et les bénédictions des autorités religieuses et coutumières. L'Etat-major des armées a également donné son accord. Et ce n'est que le mardi 3 octobre que la même mairie nous adresse une correspondance pour dit-elle, annulée notre meeting. Je ne peux pas comprendre qu'un maire annule notre meeting alors qu'elle autorise d'autres personnes à manifester», explique M. Zaïda.

Alors que la mairie évoque comme raisons la situation sécuritaire actuelle du pays et des informations qui indiqueraient des risquent d'affrontements, Pascal Zaïda estime qu'il appartient aux forces de sécurité d'assurer le maintien de l'ordre.

Pour lui, les mêmes forces de l'ordre qui sécurisent les autres manifestations, devraient être en mesure de le faire pour le meeting de son mouvement.

Il conclut que c'est parce que «le pouvoir actuel a peur» qu'il agit ainsi. «Comme c'est le pouvoir même qui veut m'attaquer, le pouvoir me verra en face», martèle M. Zaïda. Pascal Zaïda compte par ailleurs poursuivre la mairie de Ouagadougou devant le tribunal administratif pour dit-il, s'expliquer sur «le motif réel» de cette annulation.

Pascal Zaïda compte organiser «vaille que vaille» ce meeting. «La machine est déclenchée et nous iront jusqu'au bout. Le meeting se tiendra le 21 octobre prochain même si je vais mourir pour la liberté d'expression et des individus parce que j'ai dépensé de l'argent pour l'organiser. Il ne reste plus que 160.000 francs CFA sur mon compte bancaire qui contenait pourtant plus de cinq millions de francs CFA. Il appartient donc au maire de faire un communiqué pour l'annulation du meeting», a conclu Pascal Zaïda.

Burkina Faso

Nantes - Année terminée pour Préjuce Nakoulma

Préjuce Nakoulma ne retrouvera plus les pelouses de la Ligue 1 cette année. Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.