4 Octobre 2017

Sénégal: Les populations s'accrochent aux Pudc et Fongip à Ziguinchor

Pour accompagner ce contexte d'accalmie et de vent de paix qui souffle depuis dans cette région, certains projets lancés par les autorités peinent à répondre aux préoccupations des populations. C'est le cas du Projet Pôle de Développement de la Casamance (Ppdc) avec ses 23 milliards.

Un projet qui brille par son manque de visibilité et l'absence de pertinence de ses actions sur le terrain. C'est du moins ce que déplorent certains qui estiment que ce projet lancé en grande pompe par le chef de l'Etat lui-même, est encore incapable de soulager les préoccupations des populations du sud qui, pour la plupart, apprécient négativement son rythme de fonctionnement.

Certaines localités toujours plongées dans un enclavement, s'expliquent difficilement aujourd'hui les missions de ce Ppdc «plus visible par ses véhicules rutilants que par ses actions sur le terrain», lance un acteur du développement sous le couvert de l'anonymat. «Quelques digues aménagées et sans suivi, en plus des gans, des coupe -coupes , brouettes remis aux GGPF à tobor, voilà quelques-unes des réalisations du Ppdc», ironisent certaines populations du sud qui déplorent le manque de visibilité d'un tel projet qui ne se sent pas du tout dans cette région qui ne demande qu'à être accompagnée, surtout après ce feuilleton d'un long conflit.

C'est pourquoi ces mêmes populations qui assistent désespérément au pourrissement de leurs produits, ont jeté leur dévolu et leurs espoirs sur le Pudc qui, aux yeux de nombreux Ziguinchorois, est de loin plus efficace que le Ppdc. La question de l'approvisionnement en eau potable, l'électrification, l'aménagement des vallées sont aujourd'hui autant de dossiers que le Pudc tente de prendre en charge dans cette partie sud du pays pour surtout accélérer la cadence des réalisations de l'Etat.

A travers le Pudc, c'est l'impulsion d'une nouvelle dynamique pour l'agriculture et l'élevage dans cette partie sud du pays où le parc d'ouvrages hydrauliques est dans une phase de croissance. A côté du Pudc, le Fongip accorde une attention particulière à cette région dont les potentialités sont énormes.

La création et l'accompagnement d'unités de transformation des fruits et légumes, du riz et des produits halieutiques, attestent de l'empreinte du Fongip dans cette région où une quinzaine d'hôtels et d'auberges ont été accompagnés par le financement de la Banque nationale de développement économique (Bnde), grâce à la garantie du Fongip.

Pour le financement des groupements de femmes dans les trois régions du Sud, en plus de 400 millions déjà octroyés, une enveloppe de 500 millions de Fcfa a été mise sur la table pour transcender la lancinante question de la pauvreté. Aujourd'hui pour les populations du sud et plus particulièrement celles de Ziguinchor, le Pudc et le Fongip viennent combler les carences d'un Ppdc que la région sud éprouvée par les années de conflit, a du mal à sentir.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.