4 Octobre 2017

Afrique: Mondial 2018 - Les «Léopards» sous pression face à la Libye

L'équipe de la RD Congo doit s'imposer face à celle de Libye, le 7 octobre 2017 à Monastir, si elle veut avoir une chance de finir en tête du groupe A, devant la Tunisie, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. En cas de contre-performance des « Léopards », les Tunisiens pourraient en effet se qualifier pour la phase finale du tournoi.

L'équipe de RD Congo va-t-elle encore échoué à remplir l'un de ses deux grands objectifs ? Les « Léopards » de RDC ambitionnaient en effet de remporter la Coupe d'Afrique des nations 2017 ou 2019 et de disputer la Coupe du monde en Russie.

Après avoir été sortis en quart de finale de la CAN 2017, les Congolais sont en tout cas mal partis en éliminatoires africaines du Mondial 2018. A deux journées de la fin, ils sont en effet deuxièmes du groupe A, à trois points de la première et unique place qualificative pour la phase finale.

« Faire un sans-faute »...

« On a cette situation en tête, assure le défenseur Fabrice Nsakala, avant un match crucial face à la Libye, prévu le 7 octobre 2017 à Monastir. Les résultats des matches face à la Tunisie ont fait en sorte qu'on se retrouve dans cette position ».

De fait, en s'inclinant 2-1 en Tunisie, puis en concédant le nul 2-2 face aux « Aigles de Carthage », les « Léopards » ont hypothéqué les chances de la RDC de disputer la Coupe du monde une deuxième fois après 1974.

« On sait qu'on n'a pas le droit à l'échec parce qu'un faux-pas pourrait offrir la qualification à la Tunisie, résume Nsakala. On est donc dans l'optique de faire un sans-faute, même si on sait que ça va être compliqué ».

... « en espérant que la Tunisie fasse un faux-pas »

La sélection entraînée par Florent Ibenge doit donc battre la Libye tout en comptant sur une défaite des Tunisiens en Guinée, le 7 octobre.

« Le plus grand des regrets qu'on pourrait avoir, c'est de faire un mauvais résultat et de voir que c'est pareil pour la Tunisie, ajoute Nsakala. Donc, on reste positif [... ] en espérant que la Tunisie fasse un faux-pas ».

Les Libyens sont déjà éliminés (tout comme les Guinéens). Les Congolais s'attendent toutefois à un match difficile, surtout suite aux forfaits du défenseur Jordan Ikoko et des milieux de terrain Jacques Maghoma et Merveille Bope.

Il leur restera, quoiqu'il arrive, encore un match à disputer, le 10, 11 ou 12 novembre prochain, face au « Sily National » de Guinée, lors de la dernière journée des éliminatoires pour le Mondial 2018.

Libye

Le HCR cherche des places d'accueil pour 1.300 réfugiés vulnérables en Libye

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a lancé lundi un appel urgent pour… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.