3 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: L'Agence de Gombe caracole - Sonas - Carole Agito fait l'autopsie des entités de la Région de Kinshasa

Madame Carole Agito Amela, Directeur Général a.i. de la Société Nationale d'Assurances (Sonas S.A) a présidé, mardi 3 octobre 2017, une réunion de haut niveau en la salle du Conseil d'Administration de l'entreprise.

Celle-ci a regroupé tous les cadres des directions et de commandement, en l'occurrence le Directeur de Région de Kinshasa, le Directeur Financier, le Directeur de Fiscalité, le Directeur des Services Généraux, la Directrice de l'Audit interne, le Sous-directeur du Budget ainsi que les trente-deux (32) Chefs d'Agences de la Ville-province de Kinshasa. La rencontre a eu pour lettre de noblesse, procéder à l'évaluation, mieux à l'autopsie des agences Sonas pendant la période de Janvier à septembre 2017, en vue de mieux pénétrer leur méthode de gestion au quotidien. Parmi les points évoqués au cours de cette réunion marathon, le numéro Un de la Sonas a plus focalisé son attention sur la production, la quote-part siège, les assignations, la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée), le salaire, les prestations par rapport au paiement des sinistres et le plan de Trésorerie.

A voir de très près la problématique de la démarche imprimée par la patronne de la Sonas, cette séance de travail a été d'une très grande portée, en ce qu'elle permet à la haute direction de l'entreprise, de recadrer la ligne de conduite des entités conformément aux informations fournies par l'Audit interne et qui sont mises en sa possession. Quoiqu'il se soit dégagé un constat amer pour certaines agences dont la performance n'a pas reflété la vision de Madame Carole Agito, d'autres, par contre, ont été les plus meilleures car, elles ont mérité une meilleure cote (la plus Grande Distinction) par rapport au rendement de l'entreprise. C'est le cas pour l'Agence de Gombe avec 93%. Elle est suivie des agences de 30 juin et Socimat avec 88%, chacune. Tandis que l'agence de Commerce avec 82%.

La réunion d'évaluation qu'a présidée la première d'entre les hauts cadres de la Sonas tombe à point nommé car, elle a permis d'inculquer une vision novatrice aux cadres des directions en vue de maximiser les recettes de l'entreprise et, ainsi, répondre correctement à la mission dévolue à l'entreprise, celle d'indemniser les sinistrés dans toutes les branches d'assurances.

Au terme de cette évaluation, il s'est dégagé que bon nombre d'agences n'ont, malheureusement, pas atteint le niveau de performance voulue. Leur production est en baisse. Cependant, eu égard à cette faiblesse, force est de reconnaître que d'autres se sont démarquées tout de même et ce, de manière positive.

Poursuivant la séance d'évaluation, le numéro Un de la Sonas, ensemble avec tous ses collaborateurs ont également évalué la situation de quote-part, des assignations, de la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée), du salaire, de paiement des sinistres ainsi que du plan de trésorerie.

Somme toute, il y a lieu de noter que le rendement, positif comme négatif, est repris dans le tableau statistique ci-après. Ainsi, le bilan, de janvier à septembre 2017, par agence se présente de la manière que voici: Agence de Gombe 93% ; agence de 30 juin 88% ; Socimat 88% ; Commerce 82% ; Fikin 77% ; Libération 77% ; Funa 77% ; N'Sele-Maluku 76% ; DGI/Gombe 73% ; Kingabwa 71% ; Kasa-Vubu 71% ; N'dolo 70% ; Masina 69% ; Sainte-Thérèse 67% ; Matete 67% ; Limete 67% ; Kinsuka 64% ; Bandalungwa 62% ; Beach-Ngobila 60% ; Kintambo 58% ; Barumbu 55% ; Ngaba 52% ; Huileries 51% ; N'djili 50% ; Ngaliema 50% ; Ngiri-Ngiri 49% ; Kalamu 48% ; Lemba 45% ; Benseke 44% ; Kimbanseke 33% ; Mont-Ngafula 28% et Yolo 28%.

Eu égard à ce qui précède, il y a l'urgence pour le Directeur Général d'apporter un changement tant attendu afin de booster un nouvel élan dans la gestion quotidienne des agences.

Il convient de signifier, enfin, que chaque chef d'agence a signé un acte d'engagement individuel autour duquel, chacun est passible d'une sanction positive ou négative lorsque l'on n'a pas atteint les objectifs escomptés. Mais, au-delà, une chance est donnée aux agences qui ont eu une cotation en dessous de la moyenne de se ressaisir et faire mieux dans l'avenir pour mériter la confiance de la Direction Générale.

Congo-Kinshasa

Les rescapés de l'attaque contre la base de la MONUSCO

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Jean-Pierre Lacroix est à Goma dans l'est de la… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.