3 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Doing Business 2019 - L'ANAPI tient la 2ème réunion de présentation et validation des réformes

Mardi 3 octobre 2017, le Gouvernement de la RD. Congo, à travers le ministère du Plan, a organisé, par l'entremise de l'ANAPI, la deuxième réunion de présentation et validation de la feuille de route des réformes Doing Business 2019, un instrument de la Banque Mondiale qui réalise le classement des meilleures économies du monde.

C'est donc dans cette optique que le Directeur Général de l'ANAPI, Anthony Nkinzo, se détermine à faire de la RD. Congo l'une des meilleures destinations dans le monde en matière d'investissement. Pour cette fois, trois indicateurs ont été adoptés, complétant les quatre de la réunion précédente. Notamment, le permis de construire, le transfert des propriétés ainsi que le commerce transfrontalier. Les Ministères des Affaires Foncières et de l'Habitat ont, également, pris part à cette réunion stratégique.

Le 26 septembre dernier, le Ministre d'Etat, Ministre du Plan, Modeste Bahati, avait présidé la première réunion du comité de pilotage au cours de laquelle, la feuille de route des réformes Doing Business 2019 gouvernementales relatives à l'amélioration du climat des affaires avait été validée, sur quatre indicateurs. Notamment, la création d'entreprise, le paiement des taxes et impôts, le raccordement à l'électricité Moyenne Tension, et le Règlement de l'Insolvabilité. C'est ainsi que cette nouvelle réunion consacrée à la présentation et la validation des réformes à opérer dans le cadre du rapport Doing Business 2019, vient compléter à celles-ci, trois autres indicateurs aussi importantes que décisives, à savoir : le permis de construire, le transfert des propriétés, ainsi que le commerce transfrontalier. Ces indicateurs sont d'un impact capital pour la RD. Congo, d'autant plus qu'ils viennent pour mettre de l'ordre dans les affaires du Gouvernement, et pousser ainsi les investisseurs tant nationaux qu'internationaux à créer de plus en plus, afin de renflouer les caisses de l'Etat.

Le Permis de Construire qui dépend du ministère de l'habitat vise, entre autres, l'amélioration de la réglementation en matière de construction, l'efficacité du contrôle de qualité et des mécanismes de sécurité, les régimes de responsabilités d'assurance et les exigences de certification. Quand au Transfert des Propriétés, les principales réformes porteront sur la fiabilité des infrastructures, la transparence de l'information, la couverture géographique, la résolution des litiges au niveau administratifs, ainsi que l'égalité d'accès au droit de propriété pour tous. Le Commerce Transfrontalier, par contre, concentre ses efforts sur la réduction des délais et coûts liés au Respect des exigences en matière de documentation, au Respect des procédures de commerce transfrontalier, et au respect des procédures de transport intérieur.

Avec cette nouvelle feuille de route, le Gouvernement de la République démontre sa ferme volonté d'assainir le climat des affaires et de lutter contre le chômage et la pauvreté en RD. Congo. Les principales attentes se reformulent, désormais, sur l'accélération des mesures à prendre pour la concrétisation effective, et la mise en œuvre desdites réformes, sous la forte implication du Gouvernement.

Congo-Kinshasa

Les garants de l'Accord-cadre envisagent de neutraliser tous les groupes armés

A l'issue de la huitième réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi de… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.