4 Octobre 2017

Burkina Faso: Marchés publics - 23 entreprises exclues temporairement

Selon l'Agence d'information du Burkina (AIB) qui rapporte l'information, lesdites entreprises ont été exclues à l'issue du traitement de 785 affaires parmi lesquels 622 concernent des plaintes de soumissionnaires et dont 214 se sont révélées non fondées.

Pour Tahirou Sanou, le secrétaire permanent de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), l'assainissement du secteur de la commande publique constitue un des engagements fort des autorités : «d'une manière globale au niveau de la gouvernance les plus hautes autorités tiennent à ce que tous ceux qui ont des comportements qui dévient par rapport à la loi, soient sanctionnés conformément à la loi (... ) Il y a des entreprises qui optent pour la facilité, qui pensent que pour arriver à la commande publique l'on a pas besoin de s'appliquer, de faire preuve de rigueur » a-t-il souligné.

Pour ce dernier, certaines entreprises «empruntent des raccourcis, falsifient des documents et tentent parfois même d'influencer les autorités contractantes notamment par des moyens de la corruption, de trafic d'influence pour avoir les marchés ».

L'Arcop a vu le jour en juin 2014. Elle a pour mission de réguler les marchés publics et les délégations de service public. Cette mission de régulation comprend : la définition des politiques ; la formation et l'information des acteurs ; le maintien du système d'information ; l'audit et l'évaluation du système.

Burkina Faso

Arrestation de Pascal Zaïda - Les explications de la police nationale

«A l'appel de certaines organisations associatives, dont le «Mouvement Populaire de la Jeunesse» et le… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.