4 Octobre 2017

Togo: Yark espère qu'il sera question d'une "colère pacifique" demain jeudi

Comme il en a pris l'initiative depuis le mois de septembre dernier de faire le bilan jour après jour des manifestations de l'opposition, et du travail d'encadrement des agents de l'ordre et de sécurité, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, était à nouveau face à la presse ce mercredi en débuté de soirée pour faire l'état des lieux.

Du bilan général, il a indiqué que la marche dite de "dernier avertissement" organisée ce jour s'est globalement bien passée.

Pour ce qui est de la.manifestation de Lomé il a estimé le nombre de manifestants à 7000. Un chiffre qui contraste avec celui des organisateurs, les leaders des 14 partis de l'opposition togolaise, qui, pour leur part, ont salué une importante mobilisation des militants et sympathisants.

Il a déploré des barricades qui ont été posées par certains manifestants sur la route de Kpalimé jusqu'au niveau du carrefour La Pampa, et aussi le le caillassage de salles de classes à Vogan, et des tentatives de délogement des élèves à Sokodé. Ceci, obligeant les enseignants de ces établissements qui craignant le pire, ont finalement préféré libérer les élèves.

Rappelant à l'esprit des uns et des autres que le "pays a besoin de sérénité pour avancer", Yark Damehame "espère que la marche de demain que l'on a annoncé comme celle de la colère sera pacifique, puisqu'on a entendu certains dire que demain il faut chauffer le sol parce que c'est une marche dite de colère. J'espère que les responsables vont jouer leur rôle d'organisateurs".

Togo

Bolloré confirme la garde à vue de ses dirigeants mais clame son innocence

Depuis ce mardi matin à Nanterre en France, l'affaire des facturations de prestations de communication en… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.