4 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Banderoles, drapeaux et autres insignes ôtés - L'APC d'Henriette Wamu dénonce une tracasserie politique

L'Alliance pour le Progrès du Congo -APC-, dans un communiqué donné à la presse ce mercredi 4 octobre, dit toute son indignation de constater avec amertume que toutes ses banderoles, drapeaux et autres insignes du parti viennent d'être retirés à l'entrée de son siège à Kasa-Vubu.

Cette formation politique chère à l'Honorable Wamu Henriette et appartenant à la plateforme Rassop aile de Limete croit savoir que c'est sur ordre du Bourgmestre de cette commune située au centre de Kinshasa que les forces de l'ordre de divers corps se sont adonné à cette action. " Le seul pêché pour le parti, c'est d'être membre du RASSOP avec Félix TSHISEKEDI comme Président et Pierre LUMBI Président du conseil des sages de cette plateforme politique et être Allié de l'UDPS dirigé par le Secrétaire Général Jean-Marc KABUND ", clame l'APC qui confie se réserver le droit de porter l'affaire en justice. Ci-dessous, l'intégralité dudit communiqué.

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'APC

L'ALLIANCE pour le Progrès du Congo constate avec amertume que toutes ses banderoles, drapeaux et autres insignes du parti viennent d'être retirés à l'entrée de son siège à Kasa-Vubu et cela sur ordre du bourgmestre de cette commune, accompagnée de quelques agents des services des renseignements. Le parti s'insurge contre cette pratique qui n'a pour objectif que restaurer la dictature avilissante de la deuxième République décriée par l'ensemble du peuple Congolais pour l'instauration d'un régime démocratique qui consacre non seulement le pluralisme mais également la libre opinion.

Le seul pêché pour le parti, c'est d'être membre du RASSOP avec Félix TSHISEKEDI comme Président et Pierre LUMBI Président du conseil des sages de cette plateforme politique et être Allié de l'UDPS dirigé par le Secrétaire Général Jean-Marc KABUND.

L'APC qui exprime toute son indignation face à cet acte, prend à témoin la communauté tant nationale qu'internationale.

L'APC se réserve le droit de porter l'affaire en justice dans le but de sauvegarder la démocratie en République Démocratique du Congo.

Fait à Kinshasa, le 04 Octobre 2017

Pour l'APC

Henriette WAMU

Présidente Nationale

Congo-Kinshasa

La Régideso refuse les transactions en coupures de 5 000 Fc

La Banque centrale du Congo devrait interpeller les responsables de la Régideso qui, foulant au pied la… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.