4 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: TIC - Le centre d'application aux métiers de l'informatique clôture son programme « Vacances informatique 2017 »

La cérémonie de clôture de ce programme qui s'est tenu sur le thème « Nous vous ouvrons les portes à la formation et ses métiers », couplée au Brevet informatique et Internet (B2i) pour les enfants, a eu lieu, le week-end dernier au siège du Centre d'application aux métiers de l'informatique (Cami) en présence du délégué du ministère de l'enseignement technique et professionnel de la formation qualifiante.

Cette formation sur la programmation, réseaux bureautique, développement web, maintenance, autocad 3D, anglais, archicad, développement mobile, infographie, s'est tenue du 03 juillet au 30 septembre 2017. Pendant trois (3) mois, les apprenants notamment, les enfants, les jeunes et les adultes se sont attelés, avec grand intérêt et une assiduité exemplaire, à connaître et, ou découvrir pour certains l'environnement des logiciels bureautiques et les applications pertinentes sur Word, Excel, Windows et le progiciel Internet prévus au titre du programme B2i.

Les B2i constituent des attestations de compétences développées par les élèves tout au long de leur cursus lors d'activités intégrant les TIC dans le cadre de l'enseignement scolaire.

« Dans une société où la production et la transmission des connaissances sont radicalement bouleversées par les technologies numériques, l'école doit prendre la mesure de ces transformations et accompagner tous les élèves dans l'acquisition et la maîtrise des compétences numériques. Elle doit aussi, grâce aux outils numériques, développer des pratiques pédagogiques attractives, innovantes et efficaces, offrant au système éducatif un véritable levier d'amélioration », a déclaré le coordonnateur du Cami, Arsène Vembe Moukouma, dans son discours de clôture.

S'adressant aux enfants, Arsène Vembe Moukouma, leur a dit qu'à partir de cet instant, ils sont bien familiers à ces différents instruments qui leur ouvriront sans nul doute, de nouvelles perspectives dans l'appréhension et la conduite quotidienne de leurs tâches et devoirs scolaires.

Le coordonnateur du Cami s'est réjoui des résultats combien éloquents auxquels les apprenants ont obtenus au terme de leur formation. « Aussi, suis-je convaincu que vous êtes désormais mieux outillés, chers participants, et enfants non seulement par rapport à la connaissance générale en informatique, mais aussi et surtout à l'internet pour mieux faire comprendre à tous les Congolais et aux générations futurs l'internet responsable. Je note également et avec beaucoup de satisfaction que cette formation n'était pas nulle, il a débouché sur chacun des participants à s'offrir des rudiments nécessaires aux différentes sessions de la formation relative aux logiciels Word, Excel et à l'environnement Windows », a-t-il poursuivi.

Aux parents des apprenants, Arsène Vembe Moukouma, a précisé que cela n'était pas un temps perdu d'offrir à ces jeunes protégés, ce cadre d'échanges d'expérience qui pourrait à terme contribuer à une plus grande responsabilité de chacun d'eux. Le coordonnateur du Cami a indiqué que d'autres actions comme celle-ci, devraient se poursuivre pour permettre aux jeunes, adultes et enfants de bien utilisé ces outils. Puis a invité les deux programmeurs à présenter leurs projets, notamment : une application Java.

Avant de terminer son propos, elle réitère sa profonde gratitude au ministère de l'enseignement technique et professionnel de la formation qualifiante et de l'emploi dont l'engagement et l'implication ont permis au Cami d'être agrée, à l'issue de sa cinquième session ordinaire de la commission d'agrément des établissements privés de ce secteur d'enseignement, tenue, le 29 août à Brazzaville.

Après la présentation par les enfants des atouts et bénéfices du Brevet informatique et Internet B2I, s'en est suivi la remise des brevets et attestations de fin de formation en bureautique et en programmation.

Congo-Brazzaville

Pour son avocat, Paulin Makaya doit être libéré

Il a purgé sa peine mais il n'est toujours pas libéré. Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya est… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.