4 Octobre 2017

Angola: Début des essais de la deuxième turbine du barrage de Laúca

Luanda — Les essais de la deuxième turbine du barrage de Laúca, visant à augmenter la capacité de production électrique, ont commencé le 1er octobre, raison pour laquelle il y a des perturbations dans le système et des restrictions sur l'approvisionnement en énergie, a-appris mercredi l'Angop.

Selon un communiqué de presse du Réseau national de transport d'électricité parvenu mercredi à l'Angop, pendant la période de test, il pourrait y avoir des coupures, des oscillations électriques et des restrictions éventuelles dans la fourniture d'électricité.

Face à ces contraintes, le Réseau national de transport d'électricité appelle à compréhension des consommateurs.

Le barrage de Laúca en construction sur la rivière Kwanza est un investissement du gouvernement angolais d'une valeur de 4,5 milliards de dollars US. Sa première turbine d'une capacité de 334 MW a été mise en service le 5 août dernier.

Lorsqu'il sera en pleine fonctionnement en 2018, Laúca pourra produire 2070 mégawatts et fournira de l'énergie au nord, au centre et au sud du pays.

Angola

La lutte contre les pratiques illégales dans les priorités de l'enseignement supérieur

Le Ministère angolais de l'Enseignement Supérieur, Science et Technologie de l'innovation compte parmi les… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.