5 Octobre 2017

Sénégal: Mbaye Niang, un cas dans la Tanière

Plus de deux semaines après sa convocation par le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé pour le match de ce samedi contre le Cap Vert, l'attaquant franco-sénégalais, Mbaye Niang continue d'alimenter la chronique sportive.

En dépit de la volonté des Fédéraux et du sélectionneur national, l'ancien attaquant de l'équipe de France espoirs est scruté par le public sportif sénégalais et son premier jour de stage, ce mardi n'est pas passé inaperçu.

Approché par les prédécesseurs d'Aliou Cissé, l'ancien attaquant du SM Caen, a préféré se concentrer sur son avenir en club avant de faire un appel du pied à la sélection française.

Et surtout de couper tout lien avec le pays de ses parents. D'ailleurs, après sa sélection, certains médias n'avaient pas hésité à ressortir cet entretien.

« J'espère que Didier Deschamps fera appel à moi prochainement. On a discuté et je sais qu'il m'observe régulièrement et il attend de voir si j'ai vraiment évolué.

Je n'ai jamais songé à jouer pour le Sénégal, je me sens Français et ma place est avec l'équipe de France ! », avait dit le footballeur dans un entretien avec un tabloïd italien.

Un appel du pied qui a eu du mal à passer chez des observateurs et des chroniqueurs sportifs sénégalais qui n'ont pas eu mots assez durs pour commenter cette volte-face et rappeler que le jeune attaquant était plutôt connu pour être un abonné aux faits divers qu'un grand champion pouvant apporter quelque chose aux Lions.

Les commentaires étaient tellement acerbes que le propre père du footballeur a demandé la clémence au public.

Diomansy Kamara, l'ancien attaquant des Lions, commentateur sur la chaîne française Canal Plus qui n'avait pas hésité à tirer sur Mbaye Niang, est revenu à de meilleurs sentiments. Appelant surtout à passer l'éponge en qualifiant les mots de l'ancien Bleuet d'enfantillages.

Et des partisans de Mbaye Niang de rappeler qu'il avait fait les premiers pas pour jouer avec le Sénégal en 2011 mais une erreur administrative imputable à l'époque à la Fédération de football, l'avait empêché de jouer son premier match avec la sélection olympique du Sénégal.

Quoi qu'il en soit, les autorités du football n'ont laissé le soin à personne d'autre d'éteindre le feu.

Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), en personne, Augustin Senghor, ne s'est pas ménagé indiquant que le Milanais prêté au Torino fait partie de l'avenir de la sélection nationale et par conséquent ne mérite pas ce traitement médiatique.

Jusqu'à l'entraîneur national, Aliou Cissé, qui, lors du premier jour du stage, a cherché à déminer l'arrivée du footballeur de 22 ans en parlant d'étonnement à propos de l'emballement médiatique autour de sa dernière recrue.

Couvé par ses coéquipiers, Mbaye Niang a soigné mardi son entrée sur les installations de l'institut Diambars se mettant à la disposition de tout le monde sauf de la presse qui a dû courir pour le faire sortir ses premiers mots.

Et le forfait de l'attaquant de Rennes, Ismaila Sarr semble valider la sélection de l'attaquant du Torino pour cet important match et a peut-être contribué à faire baisser la tension.

Pour son premier contact mardi, des fans l'ont applaudi et il ne lui reste qu'à marquer des buts pour se mettre le public dans la poche, a commenté l'ancien sélectionneur national, Amara Traoré.

Le Sénégal 3-ème du groupe D avec 5 point (+2) sera opposé au Cap Vert 2-ème avec 6 points (-2).

Sénégal

Conférence internationale - De grands groupes réfléchissent sur le BTP en Afrique

Cette conférence sur les BTP et infrastructures a pour but de créer une Afrique émergente. Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.