5 Octobre 2017

Madagascar: Cristelle Ramaroson - « Réalisation du PND par la promotion du travail décent »

interview

Le Ministère en charge du Travail prépare la célébration de la Journée Mondiale du travail Décent qui sera concrétisée par une conférence débat entre les entités concernées et une porte ouverte dans le cadre de la « Sensibilisation, mobilisation pour la Promotion du Travail Décent ».

A ce propos, Cristelle Ramaroson, directrice de la Promotion du Travail Décent au sein du ministère de la Fonction Publique, nous accorde une interview.

Midi : Qu'est-ce qu'on entend par travail décent ?

CR : « Le travail décent conduit à l'accès à un travail productif et à une rémunération convenable, un lieu de travail sécurisé et la protection sociale pour toute la population, des circonstances favorables de développement personnel et d'insertion sociale, la liberté de s'exprimer, de revendiquer, de s'organiser et de participer aux circonstances importantes de leurs existences, et l'égalité des chances et de traitement pour tous, hommes et femmes. »

Midi : Quel est le rôle de l'Etat dans tout cela ?

CR : « Le ministère de la Fonction Publique - de la Réforme de l'Administration - du Travail et des Lois Sociales participe au développement économique et à la réduction de la pauvreté par la réalisation du Plan National pour le Développement « Croissance inclusive et ancrage territorial du développement » et également de la mise en œuvre, le suivi et l'application de la Politique Générale de l'Etat (PGE). La clé principale de la croissance économique réside dans le développement durable par la création d'emploi et la promotion du travail décent et surtout pour l'atteinte de l'ODD8 relative à la promotion de l'emploi décent pour tous.

L'Organisation Internationale du Travail (OIT), identifie quatre objectifs stratégiques dont les quatre piliers du Travail Décent : promouvoir et mettre en œuvre les normes et principes des droits fondamentaux au travail dont (PDFT), accroitre les possibilités pour obtenir un emploi et un revenu décents, accroitre l'étendue et l'efficacité de la protection sociale pour tous et renforcer le tripartisme et le dialogue social.

Le Gouvernement Malagasy ; les organisations des Employeurs et des Travailleurs par la signature du Programme Pays pour le Travail Décent 2015-2019 joignent leurs engagements et leurs efforts dans l'optique parallèle d'une croissance économique et du développement social. »

Midi : Et le rôle de la direction du travail décent ?

CR : « Sous l'autorité de la Direction Générale du Travail et des Lois Sociales, la direction de la Promotion du Travail Décent est chargée principalement d'assurer la coordination de la mise en œuvre du Programme Pays pour le Travail Décent 2015-2019, par des suivis et évaluations comme étant le Secrétariat technique du Comité de Pilotage du Programme Pays pour le Travail Décent ; et d'intensifier les actions relatives à l'amélioration des conditions fondamentales des travailleurs vulnérables. Je rappelle que le Programme Pays pour le Travail Décent (PPTD) 2015-2019 décline deux priorités dont favoriser l'accès des groupes vulnérables à l'emploi pour le renforcement de leur employabilité et par la dynamisation des secteurs générateurs d'emploi et améliorer la productivité du travail par la promotion du Dialogue Social. Le PPTD 2015-2019 ; un outil visant à orienter les entités responsables et partenaires sociaux, comporte de nombreuses activités découlant de ces deux priorités. Le constat approximatif de la réalisation des activités se résume à 34.8% totalement réalisées ; 23.2% en cours de finalisation. Il reste l'accomplissement des 42%. »

Madagascar

Épidémie - La barre de cent morts de peste approche

L'épidémie de peste a tué près de cent personnes en deux mois et demi. La riposte est… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.