5 Octobre 2017

Maroc: Le hooliganisme est de retour au Complexe Moulay Abdellah

Les surexcités ont gâché le match WAC-RSB

R.A.C pour dire rien n'a changé dans notre football. En une journée, celle de mardi, l'on a eu droit à deux faits qui collent au foot national : le limogeage de l'entraîneur de l'Olympique de Khouribga, Azzedine Aït Djoudi et les désolantes scènes de hooliganisme perpétrées par des surexcités au Complexe Moulay Abdellah à Rabat à l'occasion du match aller des huitièmes de finale de la Coupe du Trône, édition 2016-2017, entre le WAC et la RSB (1-1).

Alors que la rencontre s'acheminait vers sa fin, des accrochages ont eu lieu entre de soi-disant supporteurs des Rouges et les forces de l'ordre qui les ont sommés de ne pas allumer des fumigènes. La situation s'est gâtée par la suite pour que ça débouche sur des blessés de part et d'autre ainsi que sur l'arrestation de certains nervis.

Le match a été interrompu pendant plus d'une dizaine de minutes et les caméras de la SNRT sont restées braquées sur la pelouse ne montrant aucune image de la casse et du débordement. Et l'on ne peut que comprendre l'attitude du caméraman vu que la mise en boîte desdites scènes aurait affecté une certaine candidature marocaine pour l'organisation du CHAN 2018.

Pour ce qui est de cette confrontation, elle n'a pas tenu ses promesses et fut d'un niveau moyen. Les deux équipes ont opté pour la prudence au détriment du jeu et il a fallu attendre la 56ème minute de jeu pour que la RSB ouvre la marque par l'intermédiaire d'Ayoub El Kaabi. Les Casablancais n'ont pu égaliser qu'aux extra times (90+9) sur un joli tir d'Abdeladim Khadrouf.

Comme le match aller s'est déroulé dans un terrain neutre, celui du retour le sera également, dimanche prochain à partir de 15 heures au stade d'Honneur à Oujda. Si un nul blanc permettrait aux Berkanis de baliser leur chemin pour les quarts, les Wydadis, pour leur part, ne manqueront pas de jouer à fond leur chance afin de ne pas quitter prématurément cette compétition.

Il y a lieu de signaler que, d'après le calendrier relayé par le site officiel de la FRMF, le match retour des huitièmes de finale de la Coupe du Trône, devant opposer le FUS au Raja, aura lieu ce soir à partir de 18 heures au Complexe Moulay El Hassan à Rabat. Lors du premier acte disputé au Complexe Moulay Abdellah, les deux formations s'étaient neutralisées (0-0). Cette rencontre pourrait être reportée sur demande du Raja qui compte bon nombre de joueurs retenus aux équipes nationales A et A'.

A noter que les matches WAC-RSB et FUS-RCA ont été ajournés en raison de l'engagement du Wydad et du Fath respectivement en Ligue africaine des clubs champions et en Coupe de la CAF.

Les vainqueurs de ces deux rencontres rejoindront au stade des quarts de finale (aller : 11 et 12 octobre, retour : 14 et 15 octobre) les équipes de l'AS FAR, du HUSA, du DHJ, du CAK, de l'OCK et de la JSKT.

Forfait de Da Costa

Le Onze national devra faire sans Marouane Da Costa lors du match Maroc-Gabon comptant pour la cinquième journée du groupe C, zone Afrique, des éliminatoires du Mondial 2018 en Russie.

Da Costa n'a pu rejoindre le groupe en stage à Rabat après avoir été blessé lors du dernier match du championnat turc avec son club d'İstanbul Başakşehir.

Marouane Da Costa constitue le troisième forfait déclaré au sein de l'équipe nationale après les absences de Hamza Mendil et Jaouad El Yamiq remplacés respectivement par Fouad Chafik et Badr Banoun.

Maroc

Les médecins marocains et gabonais en conférence scientifique au CHUA et la signature du partenariat.

Les médecins marocains et gabonais ont communément animé une conférence scientifique au… Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.