5 Octobre 2017

Centrafrique: Un bon signal

La décision du Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC) de quitter le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) de l'ancien vice leader de l'ex Séléka, Nourredine Adam, vaut son pesant d'or.

Le revirement intervenu lundi denier est d'autant plus crucial qu'il s'intègre dans la dynamique du désarmement initiée par le président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadéra, et partant dans le processus de stabilisation et de normalisation du pays. Il est clair que le processus du Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) constitue le pilier majeur de la normalisation. Le MPC l'a parfaitement compris. Son option de renoncer aux armes mérite, en conséquence, d'être saluée. En même temps, ce choix pour la paix représente un bon signal pour les groupes extrémistes.

Lesquels devraient se rendre compte que le processus de stabilisation et de normalisation est bel et bien en marche et que la majorité du peuple centrafricain est déterminée à le conduire à bon port. Pour s'en convaincre, il suffit de relever que des milices d'auto-défense parties de Bangassou au sud-est du pays ont repoussé récemment des mercenaires janjawid qui avaient assiégé la ville de Zemio. Dans la logique de la consolidation de la paix, l'Institut des Nations unies pour la recherche et le désarmement a entamé à Bangui , la capitale, une évaluation de la gestion des armes et des munitions avec la collaboration de la Commission nationale des armes légères et de petit calibre ainsi que l'appui du Service anti-mines de l'Organisation des Nations unies en RCA et de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA) .

L'autre preuve de la concrétisation du processus de stabilisation et de normalisation est, à coup sûr, la reprise des prières vendredi dernier, à la Mosquée du quartier Miskine . Les musulmans n'étaient pas les bienvenus, il y a quelques mois, dans la mosquée dirigée avant décembre 2013 par le père Nourredine Adam. Elle avait été vilipendée pour ses prédications extrémistes.

Centrafrique

Une nouvelle étape dans le rapprochement UPC-FPRC?

Le FPRC, branche de l'ex-seleka dirigée par Nourredine Adam, qui contrôle tout le nord-est de la… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.