5 Octobre 2017

Cameroun: Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest - Le MINCOM dénonce le traitement des faits sur RFI

Le communiqué de presse parvenu à notre Rédaction.

Depuis un certain temps, Radio France Internationale (RFI) s'illustre négativement par la récurrence d'attaques dirigées contre le Cameroun, notamment dans le traitement de la situation prévalant dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Diverses chroniques matinales diffusées sur les antennes de RFI sont de véritables réquisitoires contre les Institutions camerounaises et contre le président de la République, Son Excellence Paul Biya. RFI semble légitimer, voire encourager les menaces, intimidations et violences exercées par les sécessionnistes, y compris les incendies des écoles, le recours aux bombes et autres attaques diverses contre les forces de défense et de sécurité.

Souvent, ces attaques abjectes et répétitives de RFI contre le Cameroun, se font sous le couvert d'interviews de personnes hostiles à la paix, à l'unité et à la stabilité de notre pays ou de revues de presse mettant en scène d'obscurs journaux de pays de l'Afrique de l'Ouest.

Le ministre de la Communication condamne fermement ces dérives contraires à la déontologie journalistique et cette hostilité systématique. Il réaffirme que ces manœuvres hostiles, qu'elles aient pour but de déstabiliser notre cher et beau pays ou d'influer sur le fonctionnement de ses institutions, sont vouées à l'échec.

Cameroun

Mise en place de la couverture santé universelle - Il faut trouver 1300 milliards de F

C'est le montant estimé et validé par le ministre de la Santé publique André Mama Fouda… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.