5 Octobre 2017

Cameroun: CAN de volleyball - Le bal des arrivées

La majorité des 11 équipes attendues à Yaoundé rejoint la capitale ce jour.

12 pays, dont l'organisateur, le Cameroun, seront sur le départ du Championnat d'Afrique des nations de volleyball dames dès ce week-end à Yaoundé. La majorité des délégations sont annoncées pour ce jeudi dans la capitale camerounaise. Notamment la Tunisie, le Sénégal, l'Egypte, le Botswana, l'Algérie et le Kenya, tenant du titre. La RD Congo est arrivée hier mercredi par Douala alors que le Nigeria, le Ghana, la Zambie et le Cap-Vert devaient confirmer leur arrivée pour ce jeudi.

La Confédération africaine de volleyball devrait également afficher complet ce jour pour les membres attendus. En attendant, le Cameroun peaufine les derniers préparatifs pour accueillir ses hôtes. Du côté de la Fédération camerounaise de volleyball justement, ça n'arrête pas de bouillonner autour du président, Serge Abouem. Invitations, programme, plan de vol, etc.

Il faut aussi trouver du temps pour accorder quelques interviews, question de maximiser la communication autour de l'évènement. Au palais polyvalent des Sports de Yaoundé, l'heure est également aux réglages. Il faut préparer le terrain qui accueillera les matchs dès samedi prochain, et ce jusqu'au 11 pour le premier tour. C'est justement là que les Lionnes du volleyball poursuivent leurs entraînements, à raison de deux séances quotidiennes. Les 14 joueuses sélectionnés ont d'ailleurs reçu la visite surprise du ministre des Sports et de l'Education physique, Bidoung Mkpatt, mardi soir.

De quoi concentrer tout le monde sur le même objectif : faire aussi bien, si ce n'est mieux que les Lionnes du basketball lors de l'Afrobasket organisé à Yaoundé en 2015. Bon à savoir, le Cameroun sera tête de série de la poule A et le Kenya, dans la poule B. Pour la composition des différents groupes, il faudra attendre la réunion technique de vendredi.

Une-Deux

Serge Abouem: « Nous aurons de beaux matches »

Président de la Fédération camerounaise de volleyball.

A deux jours du coup d'envoi de la CAN, le Cameroun est-il prêt à accueillir ses hôtes ? Sur une échelle de 20, nous sommes à 16 à quelques jours du début de la compétition. Ce qui n'est pas mal. Nous continuons à travailler au sein des commissions sous la supervision du ministre des Sports. Nous attendons 12 délégations et de nombreux invités qui viendront d'Afrique et d'Europe. Je crois qu'au plan organisationnel, on peut être satisfait jusqu'ici des conditions dans lesquelles nous préparons ce tournoi. Nous serons prêts le Jour J.

Cette édition au Cameroun semble avoir quelques spécificités... Cette compétition est d'abord double car elle est une coupe d'Afrique de volleyball mais elle est aussi qualificative pour les championnats du monde, la plus grande compétition de volleyball. De plus, cette CAN accueille un nombre record de participants avec 12 pays. Ça veut peut-être dire que le Cameroun est une bonne destination sportive et je crois que ça l'est.

Donc, nous aurons de beaux matchs. En troisième lieu, je voudrais dire que le Cameroun est aux cimes du volleyball africain chez les dames. Je crois que cela apportera un cachet particulier car nos filles devront démontrer qu'elles sont les meilleures du continent et devront, au soir du 14 octobre, nous rapporter la coupe au bercail. La dernière particularité qu'il ne faut pas négliger c'est que cette compétition se tient dans un contexte national particulier. Le sport a toujours été un vecteur de pays et de cohésion sociale et nous espérons que ce sera encore le cas avec le volleyball.

L'occasion est idoine pour démontrer que nous sommes une seule nation et il faudra que tout le monde se mette autour du vert-rouge-jaune pour affirmer notre « camerounité ». Quelles dispositions pour que ce soit un succès populaire vu que la communication n'est pas vraiment optimale ? Disons que nous travaillons plus dans le fond que dans la forme aujourd'hui même si la forme conditionne souvent le fond. Mais je puis vous dire que sur le plan populaire, les Camerounais suivent l'évolution de cette compétition.

Nous avons pris un certain nombre de mesures au plan de la communication dans les médias. C'est vrai que cela a été fait un peu tard mais je crois que les Camerounais sont au courant de ce que notre pays accueille une compétition de haut vol et ils feront partie de la fête. Le Cameroun a-t-il mis toutes les chances de son côté sur le plan sportif ? Au niveau technique, les pouvoirs publics nous ont donné tous les moyens, notamment ce stage de trois semaines au Brésil.

Les filles ont repris aussitôt les entraînements. Le ministre des Sports lui-même était là pour les encourager. Sur ce plan, tout le monde est en jambes. Nous partons avec 14 au lieu de 12 joueuses pour maximiser nos chances. Donc, nous sommes confiants.

Quelques termes techniques

La passe : C'est la touche de base du volleyball qui consiste à toucher la balle devant soi, avec la pulpe des doigts répartie de part et d'autre du ballon. Le mouvement des bras sert essentiellement à amortir le contact avec la balle, optimiser sa maîtrise, et assurer la direction de la passe. La passe est préférable lors de la réception des services flottants.

La manchette : Ce geste est à privilégier lorsque la balle est basse ou rapide (réception de service, défense sur un smash). La zone de contact s'effectue au niveau de l'intérieur des avant-bras. La manchette sert à transmettre la balle au passeur.

Le smash : Dans cette touche d'attaque, la balle est frappée par la paume du joueur, alors que celui-ci est en suspension. Il existe différents types d'attaques : l'attaque puissante, l'attaque feintée ou lobée, l'attaque placée, à un endroit où la défense sera incapable de la reprendre.

Le bloc (ou contre) : Ce mouvement défensif s'effectue en extension, le joueur mettant ses deux bras en opposition au filet, et donc à l'attaque adverse. Il a pour objectif d'empêcher le ballon de passer dans son camp tout en faisant tomber le ballon dans le terrain adverse. Source : l'Equipe

J'aime

Cameroun

Le procès en appel d'Ahmed Abba se poursuit

La seconde audience du procès en appel de notre collègue Ahmed Abba s'ouvre ce jeudi 19 octobre à… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.