6 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Sept sénateurs américains exhortent Donald Trump à s'impliquer davantage

Photo: White House Video
Donald Trump, Président des Etats-Unis

Dans une correspondance à Donald Trump, sept sénateurs américains demandent fermement au président de s'impliquer davantage dans la recherche d'une solution à la crise en RDC. Faute d'élection et de réaction politique à Kinshasa, de nouvelles sanctions contre le régime de Joseph Kabila doivent être prises, déclarent les sénateurs. Kinshasa dit attendre la réaction de Donald Trump qui s'était déclaré attentif à la situation en RDC, à New York, mi-septembre.

Jusqu'à présent, le président américain a peu parlé de l'Afrique. En marge de la soixante-douzième Assemblée générale des Nations unies, il avait déclaré : « J'ai plein d'amis qui vont dans vos pays pour devenir riches. Je vous félicite, ils dépensent beaucoup d'argent. » Sur la RDC, à cette occasion, il s'était dit profondément préoccupé par la violence.

Alors, si la lettre des sénateurs américains a fait vivement réagir Kinshasa, Donald Trump, pour l'instant, n'a pas pipé mot.

Les sept sénateurs démocrates veulent mettre le président au pied du mur : « Si l'accord de la Saint-Sylvestre n'est pas respecté dans l'esprit et à la lettre, les Etats-Unis doivent adopter des sanctions » écrivent-ils.

Cette salve démocrate ne surprend pas le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mendé : « Les élus démocrates nous tapent dessus comme sur un punching-ball. » Sous-entendu : nous avons l'habitude de l'attitude des démocrates.

Plus attendu, c'est donc ce que peut dire le président républicain. Va-t-il se taire dans l'immédiat ? Prendre la balle au rebond ? Le président imprévisible, dit un observateur, ne devrait pas réagir avant la visite le 21 octobre à Kinshasa de Nikki Haley, l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU. Washington devrait, comme d'habitude, balancer entre préoccupations affichées et business.

En savoir plus

Washington exige plus

Encore une nouvelle pression sur Kinshasa. Le président de la République, Joseph Kabila Kabange, dont le… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.