5 Octobre 2017

Guinée: Assemblée nationale - Ouverture de la deuxième session budgétaire !

Le parlement guinéen a ouvert ce jeudi 05 octobre 2017, à l'hémicycle la deuxième session ordinaire de l'année 2017, session dite budgétaire, en présence des ministres membres du gouvernement, des représentants des institutions nationales et internationales.

C'est le Président de l'Assemblée nationale, honorable Claude Kory Kondiano qui a présidé la cérémonie d'ouverture.

La plénière a connu la présence de 81 députés sur 113 inscrits. Cette session ordinaire qui a une durée maximum de 90 jours sera consacrée à l'examen et l'adoption de la loi de finance initiale de l'année 2018 ; pendant cette période, les Ministres des départements viendront défendre au parlement leurs budgets sectoriels après avoir justifié l'exécution des crédits alloués l'année précédente.

Selon le Président de l'Assemblée nationale, Honorable Claude Kory Kondiano : « La Session Budgétaire qui s'ouvre aujourd'hui (5 octobre 2017) et dont la finalité est l'adoption de la LFI 2018 est la traduction en chiffres du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) et du cadre budgétaire à moyen terme. Il s'agit d'un programme ambitieux, susceptible de mobiliser l'apport massif de nos partenaires bi et multilatéraux, mais dont la réussite repose sur nos vertus, entres autres, de travail, de dépassement de soi, de responsabilité, de meilleure gouvernance et de citoyenneté agissante ».

Elle s'ouvre également poursuit-il, « dans un contexte qui a été précédé par de fructueuses offensives diplomatiques de notre gouvernement en Chine et en Russie qui ont permis la signature d'importants accords de coopération bilatérale. Ces accords vont, sans doute, dans le meilleur des cas, impacter durablement et positivement le cours de notre marche pour l'épanouissement et le bien-être des guinéennes et des guinéens ».

De son côté, le Ministre conseiller du Président de la République en relations avec les institutions constitutionnelles, Mohamed Lamine Fofana, après avoir évoqué l'importance de cette session budgétaire, a lancé un appel à l'ensemble des honorables députés, « monsieur le président de la république est d'avance rassuré de pouvoir compter sur vous sur l'engagement et l'esprit patriotique qui commande le dévouement de chacun et de chacune en termes d'assiduité et de ponctualité au sein des différents organes de l'assemblée nationale. Il vous rassure de la totale disponibilité des membres du gouvernement pour apporter toutes les informations utiles pour l'adoption de cette loi de finance initiale ».

Il faut noter que cette session s'ouvre au lendemain de la tenue du tout premier débat d'orientation budgétaire. Ce débat a permis aux députés d'avoir plus de visibilité sur les orientations du gouvernement contenu dans le document cadrage macroéconomique.

Guinée

Planification familiale - Des progrès accomplis en Afrique de l'Ouest

D'importants progrès sont en train d'être accomplis en Afrique de l'Ouest pour améliorer les… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.