5 Octobre 2017

Afrique: Santé - Une nouvelle initiative mondiale pour réduire de 90% des décès dus au choléra d'ici 2030

Dans certains pays du monde, le choléra est devenu un problème de santé publique. Cette maladie due à la consommation d'eau impropre et au manque d'hygiène alourdit le taux de mortalité. Pourtant, il existe des moyens efficaces pour venir à bout de cette maladie.

Pour réduire la propagation du choléra dans le monde, le groupe spécial mondial de lutte contre le choléra, un réseau de plus d'une cinquantaine d'organisations réunissant les partenaires qui luttent contre le choléra dans leurs secteurs respectifs, vient de fixer un objectif ambitieux pour réduire la transmission du cholera d'ici 2030. À travers un nouveau plan intitulé « Ending Cholera : A Global Roadmap to 2030 », en français « mettre fin au cholera: feuille de route mondiale jusqu'à 2030, ce groupe de partenaires vient de s'engager à réduire de 90% la propagation du choléra à travers le monde. La nouvelle feuille de route mondiale, indique un communiqué de l'OMS, vise à aligner les ressources, à partager les meilleures pratiques et à renforcer les partenariats entre les pays touchés, les donateurs et les organismes internationaux.

Ce nouveau plan du groupe spécial reconnaît que le choléra se propage dans des « points chauds » de l'endémie où les flambées prévisibles se produisent chaque année. Avec cet engagement mondial du groupe spécial mondial de lutte contre le choléra, des efforts seront déployés pour renforcer la riposte contre le choléra. D'autant plus que la nouvelle feuille de route mondiale prend en compte l'approche coordonnée contre cette maladie et la planification au niveau des pays pour la détection précoce des flambées et de la riposte rapide, car près de vingt pays affectés pourraient éliminer le choléra d'ici 2030.

Cette nouvelle initiative ne peut que contenter l'OMS qui se dit, par le biais de son directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, « fière de faire partie de cette nouvelle initiative commune pour éliminer les décès dus au choléra, la feuille de route constituant le meilleur moyen d'y mettre fin ». « Chaque décès dû au choléra est évitable avec les outils à notre disposition, aujourd'hui, comme le vaccin anticholérique oral et l'amélioration de l'accès à l'eau, à l'assainissement de base et à l'hygiène, comme le décrit la feuille de route », fait -il savoir.

Rappelons que quatre-vingt-quinze mille personnes meurent du choléra et plus de deux millions contractent cette maladie chaque année. D'où la nécessité de protéger les communautés et de prévenir la transmission par une action urgente en vue d'enrayer les flambées. Cette nouvelle initiative du groupe mondial de lutte contre le choléra vient à point nommé pour enrayer cette maladie sur la surface du monde

Afrique

Changement climatique - Des éruptions volcaniques pour sauver le climat

Une éruption volcanique de forte ampleur peut influencer le climat d'une façon importante pour plusieurs… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.