5 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Construction du Backbone national - Le satisfecit d'Emery Okundji

Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Techniques de l'Information et de la Communication -PT-NTIC-, Emery Okundji, s'est dit satisfait du parachèvement de la deuxième phase de la construction du Backbone à Fibre Optique, le mardi 3 octobre dernier.

Il sied de signaler que cette infrastructure qui fait 3 300 kilomètres en fibre optique est réalisée avec la collaboration avec la Société Congolaise de Poste et Télécommunication -SCPT-. Pour Emery Okundji " le Gouvernement de la République attache toute l'importance au développement de la nouvelle technologie de l'information et de la communication. D'où, il faut les infrastructures de base, la connexion, donc la connectivité. La conclusion de cette deuxième phase est une très bonne chose que nous attendions".

Lors de la remise du certificat acceptante finale, le Ministre du PT-NTIC a indiqué que cette série des travaux qui vont se poursuivre dans une phase vise non seulement à booster de la croissance économique du pays, mais aussi la création d'emplois.

« Puisque notre vision est de faire en sorte que la République Démocratique du Congo, qui est un pays à la dimension continentale, entourée par 9 frontières devient le HUB, dans le numérique. Et donc, le numérique aujourd'hui est porteur de croissance, et créateur d'emplois, des richesses pour booster la croissance économique », a indiqué Emery Okundji.

Dans son mot de circonstance, le coordonnateur du Bureau conjoint de suivi desdits travaux, monsieur Paul MPUTU BOLEILANGA, a souligné qu'il est désormais possible que la fibre optique desserve toutes les grandes agglomérations situées le longs de ce « Backbone » (colonne vertébrale en français). Dans la foulée, l'orateur a félicité l'entreprise CITCC pour cette réalisation qui n'était pas du tout aisée, entre autres à cause de la multitude des obstacles naturels et du piteux état des voies des communications sur le parcours.

Mettant un accent sur les nouvelles potentialités qu'offre cette pose de la fibre optique, monsieur MPUTU a émis le vœu de voir la SCPT lancer très rapidement la rentabilisation de cet outil. Pour rappel, les travaux de construction de cette infrastructure ont débuté en Mars 2014 et ont pris fin le 03 Octobre 2017 Commencés en mars 2014, les travaux de la Phase II du Backbone à fibre optique de la RDC se sont officiellement terminés ce mardi 03/10/2017. Cet accomplissement a permis de relier la Ville-Province de Kinshasa et Kasumbalesa par la fibre optique.

Le numérique comme secteur de mobilisation

Depuis son avènement à la tête du Ministère des Postes, Télécommunications et Nouvelles Techniques de l'Information et de la Communication, Emery Okundji milite pour booster son secteur afin d'en faire un domaine mobilisateur sérieux des ressources tant financière qu'autre pour la République. Et, cette vision qu'il veut inscrit dans la droite ligne de celle voulue par le Président de la République Démocratique du Congo et soutenue par le Premier Ministre Bruno Tshibala.

Ancien des rouages du Parlement et Elu de jadis qui suivait à la trace le dossier fibre optique, devenu Ministre des PTNTIC Emery Okundji compte amener, malgré vent et marée, ce projet combien important pour le Congo-Kinshasa surtout en ces temps où la mobilisation des fonds pour la bonne respiration économique du pays se fait difficile.

Congo-Kinshasa

Plus de 20 mille réfugiés de la RD Congo à Lunda norte

21.116 citoyens de la République Démocratique du Congo (RDC) sont abrités dans la province… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.