5 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Z'Ahidi Arthur Ngoma - Les congolais se souviennent encore !

Comme le temps passe vite, oui vraiment très vite. 5 octobre 2016, 5 octobre 2017, une année déjà, soit 365 jours depuis la disparition fortuite de l'ancien Vice-président de la République, Z'Ahidi Arthur Ngoma.

Qui, après son séjour terrestre, a eu à rejoindre Joseph Mobutu, Patrice- Emery Lumumba, Mzee Laurent- Désiré Kabila et tant d'autres vaillants et dignes fils du pays dans l'au-delà. Peut-on vraiment oublier l'ancien Vice-président ARTHUR ? Impossible ! Sa famille Biologique et son parti politique, les Forces du Futur/Camp de la patrie ainsi qu'une flopée d'officiels congolais se souviennent, encore, du passage sur la terre des hommes de ce grand Esprit éclairé qui a tant illuminé son entourage direct ou indirect.

Son combat politique et son attachement inébranlable à l'égard de sa patrie, la République Démocratique du Congo, ont été au centre de la célébration de sa mémoire. A titre commémorative, une célébration eucharistique a été organisée en son honneur, jeudi 5 octobre dernier, dans la grande Cathédrale Notre Dame du Congo de Lingwala aux alentours de 16 heures, heure de Kinshasa.

«Tout coule, tout passe et rien ne demeure», disait le grand philosophe antique Héraclite. Personne n'est éternel, donc. Toutefois, des grands Hommes demeurent inoubliables. C'est le cas du professeur Z'Ahidi Arthur Ngoma, qui était un homme intègre, sage, éloquent et aimable. Oui. Très aimable, surtout envers ceux qui l'entouraient, Z'Ahidi mérite les honneurs. C'est ce qui justifie la participation de beaucoup d'acteurs tant politiques que scientifiques à cette eucharistie.

L'on pouvait apercevoir le Premier Ministre Honoraire Samy Badibanga, Ministre de l'ESU, Steve Mbikayi et Ingele Ifoto, les Professeurs Itangaza et Kalele de l'Unikin étaient là. Ensemble, avec le parti politique de l'illustre disparu, sous la conduite de la présidente nationale Solange Ngoma Akupendae, qui a rendu un vibrant Hommage à son père. Ce, après l'homélie de l'Abbé Itoko Vivian, dans laquelle il a énuméré quelques qualités phares de l'illustre disparu. C'était autour du Ministre Ingele Ifoto qui, lors de son témoignage, a rappelé que l'ancien Vice-président mettait toujours l'homme au centre de ses préoccupations.

Quant au Professeur Kalele, il a insisté sur la personnalité de Feu Arthur Ngoma. «Il a participé activement aux négociations, en tournant le dos aux Rwandais pour le bien-être du peuple congolais à Sun city», lâche le professeur Kalele, son ami de longue date. En outre, il faut croire que la mort du Vice- président est une perte énorme pour la RDC. D'autant plus que celui-ci traverse une période difficile, des tensions politiques, crises économiques et sociales.

Il faut le dire, le Congo a besoin des hommes qui ont des grands esprits, des hommes vaillants pour pouvoir le sortir de la crise, en donnant des solutions sages, comme Z'Ahadi Arthur Ngoma pouvait le faire. Certes, il est parti au moment où le pays avait plus besoin de lui. Une année jour pour jour, mais le pays ne l'oubliera jamais. Que son âme repose en paix.

Congo-Kinshasa

Adoptée par l'Assemblée nationale, la loi électorale divise

En RDC, la loi électorale a été adoptée, malgré la polémique et les nombreuses… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.