6 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Election à la Mugef-ci - Soro Mamadou débouté

Le comité électoral national de la mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire (Mugef-ci) présidé par Zinda Sawadogo lors d'un point de presse au siège de la Mugef-ci le mercredi 04 octobre 2017 a débouté Soro Mamadou.

Soro Mamadou n'a pas obtenu gain de cause. Sa requête au comité électoral national aux fins d'annulation des résultats provisoires pour une reprise du scrutin des délégués régionaux de la Mugef-ci est restée vaine. En raison du fait que les arguments développés sont sans fondement , a estimé le comité électoral national.

Me Zinda Sawadogo a dans ses explications dénoncé la faiblesse des griefs exprimés par Soro Mamadou, président du conseil d'administration sortant de la Mugef-ci. De trois ordres, les griefs exprimées par Soro Mamadou portent sur des irrégularités liées à la liste électorale, des contestations quant à l'organisation et au déroulement du scrutin et d'autres contestations quant à l'implication des membres du comité électoral dans le déroulement du scrutin.

Concernant les irrégularités liées à la liste électorale, le président du comité électoral a mis à nu les insuffisances de la requête de Soro Mamadou. « En ce qui concerne les irrégularités concernant la liste électorale, les griefs soulevés tiennent au défaut de publication de la liste électorale et au fait qu'une liste électorale nationale ait été adoptée. Sur ces deux points, la position du comité électoral national est la suivante. S'agissant de la publication du listing, il a été publié selon les voies et moyens qui sont prévus par les textes qui régissent la Mugef-ci et notamment il a été publié sur le site de la Mugef.ci et a été publié un mois avant les élections. Il a été mis à la disposition dans les sections électorales auprès des comités électoraux locaux », a argué le président du comité électoral.

Qui poursuit : « En ce qui concerne le second point qui était le fait de retenir une liste nationale, il faut noter que le comité électoral national travaille en fonction des décisions qui sont prises par le conseil d'administration et l'assemblée générale de la Mugef.ci. Publier une liste électorale par section nécessite que le comité électoral national qui n'est pas le ministre de la fonction ait accepté une liste de fonctionnaires régions par région » s'est-il désolé. Poursuivant sur le même chapitre, le juriste a conclu qu' il n' y a aucune fraude liée au double vote contrairement aux allégations de Soro Mamadou.

« Mais pour ce qui concerne la crainte de ce que le recours à une liste électorale nationale puisse donner lieu à des votes multiples, durant la période de recours, nous avons pris les dispositions pour faire examiner page par page, la totalité des listes d'émargement qui ont été mises à disposition sur l'ensemble du territoire nationale, au terme de l'analyse, il nous apparait que 5 personnes ont émargé avec des signatures qui quelquefois ont dépassé la case. Au terme de l'analyse, il apparait qu'aucune personne parmi les mutualistes sur le territoire national n'a voté deux fois. Au total, il apparait que l'ensemble des griefs qui ont été portés à la connaissance du comité électoral national a été rejeté comme non fondé ou manquant de substance » a estimé Me Zinda.

En définitive la liste solidarité-égalité conduite par Mesmin Komoé remporte cette élection avec 238 délégués contre la liste union solidarité espoir de Soro Mamadou pour 6 délégués.

Cote d'Ivoire

Une conférence BTP et Infrastructures à Dakar pour créer une Afrique émergente

La 4è édition des conférences Kaizene se tiendra à DAKAR au Sénégal les 14 et… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.