6 Octobre 2017

Madagascar: L'industrie en danger - Tiko menacée de fermeture par le régime HVM

Alors que le gouvernement et la Commune urbaine d'Antananarivo continuent de se renvoyer la responsabilité sur la propagation de l'épidémie de peste dans la Capitale, un arrêté interministériel ordonne la fermeture de Tiko.

En fait, c'est la société AAA, celle qui exploite les usines de Tiko et qui commercialise ses produits, qui est visée par cette mesure de fermeture.

Cette décision a été annoncée hier par le ministre de l'Industrie Tazafy Armand lors d'un point de presse éclair au cours duquel il n'a même pas osé citer le nom de la société concernée. A en croire ce membre du gouvernement, Tiko-AAA n'a pas de permis environnemental, de certificat de consommabilité et d'autorisation de mise sur le marché. « Si le ministre Tazafy constate qu'il y a des irrégularités, pourquoi attendre aujourd'hui pour fermer Triple A alors que cette société produit les produits Tiko depuis longtemps ? », s'interroge Marc Ravalomanana. Avant d'enfoncer le clou : « A l'époque où il était encore ministre du Commerce, Tazafy Armand a fermé le site de Magro à Ankorondrano. Actuellement ministre de l'Industrie, on lui confie la mission de fermer la société Triple A. Je ne sais pas si la population d'Antsirabe qui bénéficie directement de l'implantation des usines de Triple A et les Malgaches qui apprécient les produits de cette société partenaire de Tiko vont accepter cette décision de fermeture. »

« Lundi noir ». Visiblement, la décision de fermeture prise à l'endroit de la société Tiko-AAA va à l'encontre de la politique de création d'emploi définie par l'Etat dans le Plan National du Développement (PND). Et en plus, cette décision semble loin de favoriser le « Vita Malagasy » sur les marchés locaux. D'après les informations recueillies à Antsirabe, l'implantation des usines de Tiko-AAA ne présente pas de dangers pour l'environnement local. Au contraire, elle crée des emplois pour les jeunes et constitue une solution pour les éleveurs de vaches laitières. Dans la Capitale, les produits de Tiko-AAA sont commercialisés dans les grands magasins de renom. Ces produits sont également mis sur les marchés au niveau d'autres grandes villes de Madagascar. En tout cas, avec cette décision de fermeture prise à l'encontre de la société AAA, le nombre des chômeurs va augmenter. A rappeler que Tiko-AAA est la seule société qui a pu se redresser sans l'aide de l'Etat après la crise politique de 2009. Nombreuses sont les sociétés et les entreprises créées et gérées par les Malgaches qui ont été victimes d'actes de pillage lors du « Lundi noir » (26 janvier 2009). Jusqu'ici, l'Etat n'a aucune politique valable permettant d'aider les industriels victimes à relancer leurs activités.

Madagascar

Des Malgaches prêts à faire face à l'épreuve de la peste

L'épidémie de peste s'est maintenant bien installée dans le quotidien des Malgaches. Ces derniers… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.