6 Octobre 2017

Afrique de l'Ouest: Protection de l'enfance vulbnérable - La CEDEAO adopte un cadre strategique

La protection des enfants de la région ouest-africaine contre les violences, l'abus et l'exploitation serait-elle en passe de connaître une avancée décisive, grâce au Forum des Premières Dames de la Cedeao qui s'est tenu à Niamey (Niger), du 2 au 5 octobre 2017 ? Tout porte à le croire car les Etats membres de la Cedeao s'y sont accordés sur une série de mesures concrètes afin de protéger cette classe vulnérable des populations, par l'entremise du Cadre Stratégique de la Cedeao pour le renforcement des systèmes nationaux de protection de l'enfant.

Au Forum des Premières Dames de la Cedeao, les ministres en charge de la protection de l'enfance des 15 États membres ont adopté avant-hier, mercredi 4 octobre, ledit cadre stratégique afin de prévenir et de répondre aux violences, abus et exploitations des enfants en Afrique de l'Ouest.

Ainsi, ils s'engagent à des mesures concrètes pour protéger les enfants contre les pires formes d'abus, en focalisant sur cinq thématiques prioritaires : les violences sexuelles, physiques et émotionnelles faites aux enfants, y compris les mutilations génitales féminines et l'excision (MGF/E) ; le mariage des enfants ; le travail des enfants ; l'Etat civil et les statistiques vitales ; enfin, les enfants en mobilité.

Sous l'égide de la Commission de la Cedeao, le Cadre Stratégique a été développé en collaboration avec le Groupe régional de travail sur la protection de l'enfance, composé d'agences des Nations Unies et d'organisations non-gouvernementales et réseaux internationaux. « En Afrique de l'ouest, il faut entreprendre urgemment des actions afin d'adresser les extrêmes vulnérabilités des enfants», a dit pour autant Andy Brooks, le Président du Groupe de travail régional.

Avant de conclure : «Nous sommes confiants que l'engagement démontré par les ministres va être porté et soutenu par les Chefs d'État et de Gouvernement et le réseau des Premières Dames de l'Afrique de l'ouest. Nous allons continuer à soutenir les États pour renforcer les services sur le terrain, ainsi que la Commission de la Cedeao dans le suivi des engagements pris aujourd'hui».

Sénégal

Khalifa Sall convoqué pour la levée de son immunité parlementaire

Le député-maire de Dakar, en prison depuis mars dernier, soupçonné de détournements… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.