6 Octobre 2017

Sénégal: e-commerce - La Bicis met sur le marche une nouvelle offre

La Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Sénégal (Bicis) a officiellement mis en place une nouvelle plateforme de paiement électronique pour les commerçants, entreprises ou associations, devant leur permettre d'effectuer des opérations de paiements de manière sécurisée par carte visa ou Mastercard sur internet. La cérémonie s'est déroulée avant-hier, à Dakar.

Dans un souci de répondre aux besoins quotidiens des entreprises qui souhaitent proposer à leurs clients une méthode simple et sécurisée pour payer des produits, des billets de transport, des factures, sans avoir à se déplacer ou à charger un compte. La banque internationale pour le commerce et l'industrie du Sénégal (Bicis) a procédé hier, mercredi 4 octobre, à Dakar, au lancement d'une nouvelle solution de paiement en ligne. Ce, au profit des entreprises, associations et commerçants. Patrick Piton, directeur général de la Bicis dans son allocution d'insister sur l'aspect sécuritaire en ces mots:«Cette plateforme nous permettra de bien sécuriser l'exploitation des paiements en ligne où s'effectuent 90% des transactions mondiales afin de lutter contre les escroqueries».

Ainsi donc, «la Bicis propose un éventail d'options pour permettre un parcours client de paiement par carte fluide: paiement simple, paiement "one click", paiement par lien sécurisé, paiement par abandonnement».Toutefois, dans un document transmis à la presse, il est indiqué que «cette offre complet de paiement est disponible sur mobile, tablette, et PC et s'intègre aux principaux outils de e-commerce en moins d'une demi-journée». Tirant de son expérience en termes de sécurisation des transactions des paiements dans un environnement certifié PCI DSS, le Groupe PNB Paribas met à la disposition de ses commerçants l'authentification 3Dsecure (Verified By Visa et Mastercard Secure code) et propose un module d'intelligence artificielle de détection de la fraude.

Dans la même logique Mahamadou Mokhtar Niang, responsable cash no-commente de la Bicis laisse entendre qu'«en termes de mesures sécuritaires des dispositions ont été prises, nous savons que les fraudeurs vont cibler notre marche car ils ont tendance à cibler les marches immatures. C'est à dire ceux qui n'ont pas assez de connaissance en la matière. Nous comptons mettre en valeur notre expertise en la matière, car nous avons la chance de faire partie d'un grand groupe qui a acquit de l'expérience sur ce sujet notamment les questions de fraude. Pour lancer ce produit, nous avons fait recourt à un expert en fraude. Lequel a travaillé pendant deux semaines sur cette question et les résultats nous donne un niveau de sécurité optimale très élevé», rajoute-t-il.

Sénégal

Atelier de formation pour disposer de données d'impact sur l'utilisation et de l'occupation des terres

Les paysages de l'Afrique de l'Ouest changent radicalement en raison de l'activité humaine et du changement… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.