6 Octobre 2017

Cameroun: ENEO et la Douane vont en guerre contre la fraude et la contrebande

Le Directeur Général des douanes, M. FONGOD Edwin NUVAGA et le Directeur Général d'Eneo Cameroon, M. Joël NANA KONTCHOU ont signé un accord de partenariat, dans le cadre du renforcement des actions de la lutte contre la contrebande et les fraudes, menée par les Douanes camerounaises.

Sécuriser les recettes douanières.

L'objectif de cet accord est de contribuer à l'amélioration de la qualité du service électrique à travers un contrôle des flux de matériel électrique devenu un risque majeur de sécurité des personnes et des biens. La Direction générale des Douanes veut sécuriser les recettes douanières dont ce trafic prive les caisses de l'Etat et renforcer l'efficacité des contrôles en amont et en aval. Les deux parties conviennent d'échanger des informations pouvant aider d'une part, à la traçabilité du matériel électrique importé, avant son installation sur le réseau d'Eneo, et d'autre part, au contrôle et à la saisie du matériel volé sur le réseau de distribution électrique et destiné à l'exportation.

Halte au commerce illicite

Pour le Directeur Général des douanes, « La lutte contre la fraude et les filières de contrebandes et de contrefaçon est une priorité à la direction des douanes. Nous avons lancé l'année dernière notre opération Halte au commerce illicite (HALCOMI) dont les résultats sont encourageants. La signature de cette convention de coopération marque une étape importante dans la lutte contre la fraude sous toutes ses formes - contrefaçons, contrebande de matériel - en conciliant efficacité des missions de contrôle de l'administration et fluidité des opérations d'Eneo au profit des populations. Nous sommes ainsi heureux d'offrir à cette entreprise des facilités lui permettant de satisfaire plus efficacement aux besoins en électricité des Camerounais ».

Améliorer la qualité de service

Pour le Directeur Général d'Eneo Cameroon, Joël Nana Kontchou, « nous signons un accord qui participe de notre dynamique d'amélioration de la qualité de service. En effet, depuis 2014, en augmentant le nombre d'équipes de dépannage, recrutant 336 électriciens, remplaçant en moyenne 50.000 poteaux bois et exécutant 100.000 nouveaux branchements par an, nous enregistrons à ce jour une baisse de 31% des énergies non fournies. Le dispositif contenu dans notre accord va sans doute améliorer ces réalisations. Par ailleurs, nous sommes fiers de nous tenir aux côtés des organismes de l'Etat pour développer le service public de l'électricité au Cameroun. Il est de la douane aujourd'hui comme il y a quelques semaines avec de la direction des impôts et du ministère des postes et télécommunications »

Cameroun

Anglophone - Nouveaux combats meurtriers entre armée et séparatistes

De nouveaux affrontements ont éclaté entre des militaires et des assaillants présentés comme… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.