6 Octobre 2017

Ile Maurice: Yerrigadoogate - Le CCID convoque d'autres employés du groupe La Sentinelle

Défilé des employés du groupe La Sentinelle aux Casernes centrales, la semaine prochaine. Dans le cadre du Yerrigadoogate, le Central Criminal Investigation Department (CCID) a, en effet, convoqué des chauffeurs qui ont véhiculé Husein Abdool Rahim, ainsi que le journaliste Suresh Moorlah et le Chairman du groupe, Philippe Forget.

«An enquiry is presently being carried out at the Central CID... where some of your staff have already been interviewed. At this stage... it is required to know the identity of all drivers who were on duty on Sunday 10th of September 2017... as well on 20.09.2017», peut-on lire dans le document de convocation.

Suresh Moorlah déclare qu'il ne sait pas pourquoi il est convoqué. N'empêche, il répondra présent, accompagné de l'homme de loi de la compagnie.

En attendant, après les journalistes Yasin Denmamode, Axcel Chenney et Nad Sivaramen, c'était au tour de Touria Prayag, rédactrice en chef du magazine Weekly, d'être interrogée, hier, jeudi 5 octobre, par les enquêteurs. Elle s'était rendue aux Casernes centrales accompagnée de son homme de loi, Me Antoine Domingue.

Les enquêteurs l'ont questionnée sur les échanges d'appels, de documents et d'e-mails et les différentes interactions qui ont eu lieu entre Husein Abdool Rahim et elle. Selon nos informations, la rédactrice en chef de Weekly a expliqué aux limiers que c'était l'idée de Husein Abdool Rahim de jurer un affidavit.

Les enquêteurs ont aussi invité Touria Prayag à leur remettre son téléphone portable afin de l'examiner. Elle a refusé de le faire car c'est son outil de travail et celui-ci contient des informations confidentielles.

À sa sortie des Casernes centrales, Touria Prayag a déclaré que le CCID devrait se concentrer sur les acteurs principaux du Yerrigadoogate, plutôt que de convoquer des journalistes.

Elle a également tenu à faire ressortir l'élément clé sur lequel les enquêteurs devraient se concentrer, soit l'implication de Ravi Yerrigadoo. «Ce n'est pas l'affaire Husein Abdool Rahim, mais plutôt l'affaire Yerrigadoo.»

Ile Maurice

Singes en captivité - Une campagne lancée pour interdire la pratique à Maurice

Une vidéo et une pétition circulent sur les réseaux sociaux. Leur but : sensibiliser afin qu'une… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.