6 Octobre 2017

Angola: Réaffirmation de l'humanisation aux services de santé publique

Luanda — La ministre angolaise de la Santé, Sílvia Paula Lutucuta, a réaffirmé jeudi à Luanda la nécessité d'un traitement humanisé des patients qui recourent aux unités sanitaires du pays.

Elle a tenu ces propos lors de la clôture de la Conférence Nationale d'Evaluation et de Planification de la Campagne intégrée de vaccination contre la rougeole et la poliomyélite, et communication et mobilisation sociale.

La ministre a souligné également la nécessité de transmission d'une information adéquate avec technique et éducation, afin d'aider les mères qui recourent aux établissements sanitaires de surmonter les éventuels doutes et incertitudes qu'elles peuvent avoir sur des questions de santé.

"Ce n'est pas possible que certaines mères quittent la salle de vaccination sans savoir ce qu'a été administré à l'enfant, ou sans connaître les effets secondaires que le médicament peut causer, et même quand est-ce qu'elle doit y retourner pour prendre la prochaine dose", a ajouté Silvia Lutucuta.

La ministre a relevé que l'éducation pour la santé était le droit de tous les citoyens, et une tâche noble de chaque professionnel ou agent communautaire de santé.

Pour sa part, le représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé à Luanda, Hernando Agudelo, a fait savoir que l'OMS continuerait à apporter son appui technique, financier et matériel aux programmes de santé en Angola.

Angola

Des nouvelles techniques de diagnostic de la maladie du sommeil

Deux nouvelles techniques de lutte contre la maladie du sommeil, la trypanosomiase humaine africaine, commenceront… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.