7 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Infrastructures sportives - De bonnes nouvelles pour Aboisso, Grand-Bassam en 2018

Le stade municipal d'Aboisso sera reconstruit en 2018. C'est l'annonce faite par le ministre des Sports et des Loisirs François Albert Amichia lors de son passage à Aboisso et à Krindjabo le 1er octobre 2017.

« Aboisso, chef-lieu de région doit avoir des infrastructures sportives dignes de ce nom. Cette ville a connu de grands clubs comme l'EDUS et il est impensable que nous ne fassions pas quelque chose pour accompagner le travail réalisé par les autorités. Le stade municipal sera reconstruit, pelouse, tribune et clôture sont, pour l'heure, inexistantes », a annoncé le patron du Sport en Côte d'Ivoire.

Autre lieu et même annonce, à la Cour du roi de Krindjabo, Nanan N'Douffou V. Le Ministre des Sports et des Loisirs a aussi promis la réalisation de la clôture et d'une tribune de 500 places, la pelouse étant en bon état.

Pour rappel, 2017 a vu la construction de 3 stades communaux à M'Bengué, Tiébissou et Tengrela. Le dernier cité sera inauguré le 28 octobre prochain.

Un Terrain de sport de main à Katiola. Toutes ces réalisations entrent dans le vaste programme de construction d'infrastructures sportives dans les différentes régions de la Côte d'Ivoire , initié par le Chef de l'Etat Son Excellence Alassane Ouattara.

Et 2018 verra plusieurs autres réalisations dont la piscine municipale de Bouaké, le début des travaux du stade de Grand-Bassam, celui d'Aboisso et de Gbéléban.

Cote d'Ivoire

Première cotation de NSIA Banque Côte d'Ivoire le 24 octobre

Le symbole adopté pour les transactions sur le titre est : NSBC. Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.