7 Octobre 2017

Sénégal: Baaba Maal lance la plateforme digitale "audiotube"

Dakar — L'artiste chanteur Baaba Maal a lancé, samedi, au Grand théâtre de Dakar la plateforme digitale commerciale "audiotube" pour la distribution d'œuvres musicales au Sénégal.

Pour le chanteur, "cette plateforme de distribution musicale donne la possibilité à n'importe quel artiste d'être distribué au même titre que les artistes les plus confirmés dans le monde".

Il permet dit-il, à "l'artiste d'avoir la possibilité de suivre sa distribution, sa production, de savoir quel est son gain, où est-ce que son œuvre a été vue et de pouvoir récolter ce qui lui est dû via nos partenaires comme +Ecobank+ (banque panafricaine)".

"L'artiste percevra pour chaque produit envoyé 75 % des revenus collectés", a expliqué l'artiste devant ses partenaires.

Selon Baaba Maal, "plus besoin pour un artiste d'avoir une maison de disque".

Pour le représentant de "audiotube" Scott John qui a procédé à la présentation technique du fonctionnement de la plateforme en présence du public, "le jeune artiste qui partage sa musique sur la plateforme peut voir une distribution le plus largement possible dans le monde".

'Audiotube" souligne qu'il va travailler avec les autres plateformes comme "Amazone ou "Appel" et même la plateforme "Musik Bi" du chanteur Akon pour "présenter ces jeunes artistes".

La plateforme "audiotube" estime Baaba Maal "va donner plus de chance à n'importe quel artiste de suivre sa production et d'aller vers la chance".

Selon le lead vocal du "Dande Lenol", la plateforme "audiotube" est déjà fonctionnelle partout dans le monde.

Il fait ainsi, dit-il sa première sortie sur le continent africain et "le Sénégal est sa porte d'entrée".

"L'Afrique a tellement de choses à donner et n'a pas beaucoup de chance sur le plan de la distribution", fait valoir le chanteur qui célèbre, samedi, le 32e anniversaire du "Dande Lenol".

Le président de l'Association des métiers de la musique (AMS), Daniel Gomes a salué cette initiative de l'artiste Baaba Maal qui, dit-il, est une "opportunité incroyable" pour les jeunes artistes qui ont du mal, "à trouver un producteur et surtout un circuit de distribution".

Mais Daniel Gomes a interpellé les initiateurs sur la place du producteur ou des artistes interprètes qui participent à l'œuvre musicale.

" Quand l'artiste s'autoproduit, la question ne se pose pas", dit-il.

Il ajoute, "mais quand l'artiste dépend d'un producteur qui l'a produit avec les coûts de production et qui négocie sur le produit et a l'exclusivité, quelle sera alors la place de l'artiste sur cette plateforme ? Et aussi qu'en est-il des artistes interprètes ?", s'interroge le président de l'AMS.

Une séance d'explication est prévue entre les initiateurs de la plateforme et l'AMS pour tirer au clair certaines questions.

Sénégal

Conférence internationale - De grands groupes réfléchissent sur le BTP en Afrique

Cette conférence sur les BTP et infrastructures a pour but de créer une Afrique émergente. Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.