8 Octobre 2017

Ile Maurice: Facebook - Il crée un faux profil pour vendre du poison pour tuer... des chiens

Une photo partagée sur le groupe «Dog Adoption Mauritius», sur le réseau social Facebook, fait le buzz depuis la fin de cette semaine. Un individu, sous le pseudonyme de Prince Ally Bongarçon, a, en effet, publié sur ladite page un entrefilet affirmant qu'il vendait du poison.

Du poison pour tuer... des chiens. «Mo éna bon poizon pou lisien, zot traka fini ar lisien sovaz aster. Prix promo inbox», peut-on y lire.

Depuis, des questions fusent de toutes parts. Qui est cet individu se demane-t-on ? Où habite-t-il ? Aucune réponse n'a, toutefois, pu être trouvée à ce stade car il aurait créé un faux profil Facebook pour faire ce partage qui a suscité de vives réactions. Le cas a été rapporté à la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) ainsi qu'à l'Animal Welfare Unit (AWU).

Contactés, les deux organismes disent être au courant de ce cas. Un officier au sein de l'AWU indique que la police sera alertée dans les plus brefs délais. «Nous irons faire une déposition à la police et allons voir ce qu'il adviendra de cette affaire.»

L'officier a, dans la foulée, tenu à donner l'assurance que jusqu'à présent, aucun cas d'empoisonnement d'animal n'a été répertorié après ce «post» sur Facebook.

Sanctions pénales

Diana Luximon, Communication Officer à la MSWA, soutient, pour sa part, que ce cas a été référé au ministère de l'Agro-industrie et de la sécurité alimentaire, qui traite ce genre de dossier.

Ce geste, fait-elle comprendre, est illégal selon l'Animal Welfare Act. «La MSAW envisage d'aller porter plainte au poste de police de Rose-Hill pour qu'une enquête soit initiée dans le but d'activer les choses», déclare Diana Luximon.

Elle lance également un appel aux internautes qui ont pris connaissance de ce «post» et qui auraient plus de détails sur «Prince Ally Bongarçon», de se rendre aussi à la police. Cela devrait permettre aux officiers de police de le retrouver plus facilement.

La MSAW vend-elle des substances nocives ? La Communication Officer affirme que l'organisme ne vend aucun type de poison et qu'il est une entité qui opère en vertu de la loi sur le bien-être de l'animal.

Diana Luximon précise néanmoins que la MSAW est responsable de la capture et de l'élimination des chiens et chats errants, conformément à la loi, en les euthanasiant.

Il est interdit de maltraiter les animaux domestiques, les animaux sauvages et ceux tenus en captivité. Des sanctions pénales ne sont pas à écarter.

Ile Maurice

Fêtes - Partenariat police-opérateurs économiques renforcé

Une rencontre a eu lieu ce mardi 12 décembre aux Casernes centrales entre les forces de l'ordre et des… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.