8 Octobre 2017

Afrique: L'Iran punit les fautes de la Guinée

· L'Iran a pris le meilleur sur la Guinée

· Match équilibré et musclé, avant un bijou signé Sayyad Allahyar

· Les Guinéens ont terminé la rencontre à dix après l'exclusion de Cherif Camara

Après le match à suspense entre l'Allemagne et le Costa Rica, la deuxième rencontre du Groupe C de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 a été moins animée, puisque l'Iran et la Guinée ont mis presque une heure pour véritablement lancer le match.

La pression de l'événement ou la lourdeur du climat expliquent peut-être la nervosité des débats et la multiplication des fautes. C'est d'ailleurs sur des coups francs que les occasions arrivent, par Esmaeil Zadeh Amir côté iranien, et Fandje Touré dans le camp guinéen.

Pas de but en première période, mais le scénario change à l'heure de jeu. A 20 mètres, Sayyad Allahyar arme et envoie le cuir dans la lucarne droite (59', 1:0).

Action sublime, suivie d'une autre beaucoup moins élégante : un geste de kungfu dans la surface guinéenne qui vaut un rouge à Cherif Camara.

Sharifi Mohammad inscrit le penalty et met l'Iran sur la voie d'un succès tranquille (2:0, 70'). Saeid Karimi alourdira le score en fin de rencontre (3:0, 90'), mais l'écart restera de trois buts moins d'une minute, le temps pour Fandjé Touré de sauver l'honneur (3:1, 90'+1,).

Afrique

Scandale après la nomination de Mugabe par l'OMS

La polémique enfle après la nomination par l'OMS, le 18 octobre, du président zimbabwéen… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.