8 Octobre 2017

Tunisie: Un homme arrêté à la Cité Ettadhamen pour suspicion d'appartenance à une organisation terroriste

Selon le ministère de l'Intérieur, «il s'agit du frère d'un terroriste dangereux qui purge actuellement une peine de prison pour implication dans des affaires à caractère terroriste».

D'après la même source, cet individu a reconnu avoir reçu des instructions, en 2012, de son frère emprisonné pour aider un terroriste, actuellement en fuite, et habitant à la Cité Ettadhamen, à rejoindre des groupes terroristes en Lybie pour y suivre un entrainement militaire avant de se rendre en Syrie.

L'homme interpellé a aussi reconnu avoir aidé ses neveux (les fils du terroriste) à retourner en Tunisie, ajoute le département de l'Intérieur.

Le suspect a été placé en garde à vue et une information judiciaire a été ouverte pour suspicion d'appartenance à une organisation terroriste et création d'un réseau d'envoi des jeunes aux zones de conflit.

Le Kef : les ouvriers de la câblerie Coroplast lèvent définitivement leur sit-in

Après plus de trois mois de sit-in au siège du gouvernorat du Kef, les ouvriers de la câblerie Coroplast (270 ouvriers) ont décidé de stopper définitivement leur mouvement, fait savoir, hier, à l'agence TAP, Mohran Khelifi, secrétaire général du syndicat de base.

Il a été convenu, lors d'une réunion tenue vendredi après-midi, avec le gouverneur du Kef, d'accorder la priorité aux ouvriers de Coroplast dans les prochains recrutements, affirme-t-il. Une commission formée de représentants d'administrations et institutions chargées de l'emploi et des petites entreprises sera créée pour examiner les moyens d'accorder aux employés de Coroplast des crédits pour s'installer à leur propre compte.

Le chef de l'entreprise en question s'est engagé à verser les indemnités aux employés, au courant de la semaine prochaine, toujours selon la même source.

Ariana : arrestation de deux suspects dans le cambriolage du collège Borj El Baccouche

Les unités de la sûreté et de la police judiciaire à l'Ariana-ville ont arrêté, hier, à l'aube, deux suspects dans le cambriolage du collège Borj El Baccouche, à l'Ariana, et saisi 35 ordinateurs et équipements numériques et administratifs, lors d'une perquisition au domicile de l'un des deux suspects, à Jebel Jeloud (gouvernorat de Tunis), apprend l'agence TAP de sources sécuritaires.

Deux autres personnes sont recherchées dans cette affaire.

Le collège Borj El Baccouche avait été vandalisé et pillé, le 3 octobre, ce qui avait suscité la colère du corps éducatif et du syndicat de base de l'enseignement secondaire à l'Ariana, qui avait réclamé une protection policière des établissements scolaires.

Tunisie

Œdipe - A propos d'une lecture forcée

Face au désordre mental, qui isole du monde, le jeu du désir est ce qui permet de se frayer une issue, de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.