8 Octobre 2017

Tunisie: «La Nouba parfumée»

Le jeudi 12 octobre à l'Institut La Rachidia (rue Driba Tunis), les mélomanes de malouf et de musique authentique auront rendez-vous avec le concert «La Nouba parfumée» de Mohamed Ali Kammoun. Fruit de quatre workshops exploratoires sur le malouf, organisés dans l'ensemble des gouvernorats tunisiens durant deux années, ce récital s'inscrit dans le cadre de la clôture du projet musical «Caravane des 24 parfums».

Pour le pianiste, arrangeur et compositeur Mohamed Ali Kammoun, ce concert qui débute à 18h30 vise à donner un ton andalou à cette palette de parfums qui est au cœur de son projet musical de 2016 «Les 24 parfums».

En collaboration avec l'Institut La Rachidia de la musique tunisienne et le collectif Bab 18 (jeunes militants de la société tunisienne), l'événement est organisé avec le soutien du ministère des Affaires culturelles et le Fonds d'encouragement à la création littéraire et artistique.

Le concert sera précédé d'une projection vidéo racontant les nombreux voyages effectués dans les régions et qui ont donné naissance aux 24 parfums. Le compositeur sera accompagné de ses «caravanistes», en plus des maîtres et artistes locaux pour ne citer que Hichem Badrani (nây et chant), Sofiane Zaidi (chant et 'ûd 'arbî), Nabil Zammit (violon), Zied Zouari (violon), Habib Ben Attia (violon), Ahmed Litaiem (nây), Daly Triki (qânûn), Samar Ben Amara (zokra et chant), Lotfi Soua et Mohamed Hédi Aouadi aux percussions sans oublier Chadhe Hichri, le chef de chœur, et la chorale de l'orchestre «Rachidia».

Pour rappel, «Les 24 parfums» est un portrait musical de la Tunisie, mis en relief par une animation visuelle du designer-graphiste Raouf Karray. Présenté en 2016 à l'ouverture des Journées musicales de Carthage (JMC), le projet a donné à voir et à découvrir la beauté d'une Tunisie plurielle, un pays riche par sa culture et fier de son patrimoine et de ceux qui ont réussi avec subtilité à le revisiter et à le mettre en valeur, dans sa musique, ses lieux, son histoire, ses blessures, ses douleurs, ses joies, ses espoirs et ses rêves.

Tunisie

Œdipe - A propos d'une lecture forcée

Face au désordre mental, qui isole du monde, le jeu du désir est ce qui permet de se frayer une issue, de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.