9 Octobre 2017

Sénégal: Activité entrepreneuriale - Les données de l'OCDE notes de signes positifs

L'activité entrepreneuriale semble se redresser enfin après la crise, puisque de nouvelles données montrent que le nombre de créations d'entreprises a augmenté dans la plupart des pays de l'OCDE.

Par ailleurs, le nombre de faillites est revenu à son niveau d'avant la crise dans la plupart des économies étudiées. Même en Espagne, en Islande et en Italie, où le niveau des faillites d'entreprises reste plus élevé qu'en 2007, les dernières données trimestrielles de 2017 laissent entrevoir une embellie.

Dans sa dernière édition du Panorama de l'entrepreneuriat, l'OCDE indique que dans neuf des 14 pays de l'OCDE pour lesquels on dispose des données les plus récentes (portant sur le premier trimestre 2017), le nombre total de créations d'entreprises évolue à la hausse.

Il s'agit de l'Australie, de la Belgique, des États-Unis, de la France, de la Hongrie, de l'Islande, de la Norvège, des Pays-Bas et de la Suède. On observe également ces signes positifs lorsqu'on examine uniquement les entreprises non constituées en société, dont le nombre de créations est orienté à la hausse dans dix des douze pays pour lesquels des données sont disponibles, à savoir l'Australie, la Belgique, l'Espagne, la France, l'Italie, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni et la Suède.

Dans tous les pays de l'OCDE, les créations d'entreprises ont été plus rapides dans les services que dans l'industrie, les nouvelles entreprises du secteur des services représentant environ deux tiers de l'ensemble des emplois créés par de nouvelles entreprises en 2014. C'est dans le secteur des activités d'hébergement et de restauration et dans celui des activités professionnelles, scientifiques et techniques que les taux de création d'entreprises ont été les plus élevés.

Selon le rapport, le travail indépendant à temps partiel a fortement augmenté ces dernières années, en partie du fait de l'essor de l'« économie à la demande », caractérisée par des formes d'emploi flexibles qui complètent des emplois à temps plein ou s'y substituent. Il souligne cependant également que la relation entre économie à la demande et activité entrepreneuriale n'a rien d'évident.

Les conclusions de l'enquête font également ressortir des disparités entrepreneuriales entre hommes et femmes en termes de présence à l'international. Les entreprises dirigées par des hommes sont en effet plus susceptibles de participer aux échanges internationaux et d'exporter des produits destinés à d'autres entreprises que celles qui sont dirigées par des femmes, dont les exportations sont davantage orientées vers des consommateurs individuels.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.