9 Octobre 2017

Maroc/Gabon: A un petit point d'un bonheur attendu depuis vingt ans

Victoire avec l'art et la manière du Onze national aux dépens du Gabon. N'en déplaise à la star des Panthères, Pierre-Emerick Aubameyang qui a justifié la raclée prise par son équipe (3-0), samedi soir au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, par un tweet prétendant que la «moitié de l'équipe + le staff ont un mal de ventre incroyable le jour du match. Ah non c'est fort.

Quel sacré jus d'orange ce matin ». Le bon sens veut que l'attaquant de Dortmund dise plutôt «quel sacré adversaire !» qui a su comment dominer de bout en bout cette confrontation comptant pour la cinquième manche des éliminatoires, zone Afrique, du groupe C du Mondial FIFA 2018 en Russie.

Retour béni de l'équipe nationale à l'Ensemble sportif Mohammed V qui a rouvert ses portes au grand bonheur du public de la métropole qui a répondu présent et en masse pour donner de la voix tout au long de la rencontre. Les joueurs de l'EN ne demandaient pas mieux pour emballer d'entrée les débats de la partie. Les premières minutes du jeu ont eu leur lot d'occasions, hélas, non concrétisées mais ce n'était que partie remise. A la 38ème minute, sur une action savamment construite ponctuée par un centre de Noureddine Amrabet, Khalid Boutayeb est parvenu sur un headding à trouver le chemin des filets. Une ouverture du score qui a fait beaucoup de bien aux internationaux marocains qui se sont libérés de la pression sans pour autant lâcher le morceau.

Une concentration à l'extrême, ce qui leur a permis de conserver le ballon et de continuer à presser haut, leur marque de fabrique d'ailleurs depuis l'arrivée de Hervé Renard aux commandes de l'EN, une formation gabonaise qui n'est arrivée en aucun moment à produire son jeu. Des efforts qui ont débouché sur le résultat escompté, puisque le même Boutayeb est revenu à la charge pour doubler la mise, avant de ne corser l'addition respectivement aux 56ème et 78ème minute de jeu.

Un match où l'on ne peut que saluer vivement la prestation de l'ensemble de l'équipe à commencer par les chevilles ouvrières, Boussoufa et Ahmadi, le généreux Amrabet ou encore Belhanda qui, après 41 sélections, est en droit de se targuer d'avoir sorti son meilleur match. Tout ce beau monde orchestré de main de maître par Hervé Renard, un sélectionneur comblé et fier de ses protégés, faisant savoir que «l'équipe a été à la hauteur de porter le maillot national».

Voilà une victoire qui rapproche davantage l'équipe du Maroc des phases finales de la Coupe du monde, épreuve qui fuit le football national depuis deux décades. La qualification n'est pas encore acquise et le billet moscovite se jouera à l'occasion de l'ultime match de cette phase de poules le 6 novembre à Abidjan face à la Côte d'Ivoire, accrochée vendredi à Bamako par le Mali (0-0).

Un résultat qui a arrangé les affaires de l'équipe nationale qui, pour la première fois et depuis belle lurette, s'accapare la pole position du groupe avec 9 points, soit une unité de plus que la Côte d'Ivoire au moment où le Gabon reste troisième (5 pts) et le Mali quatrième (3 pts), sont tous deux éliminés.

Il reste donc un mois avant ce match barrage que le Onze national abordera en étant maître de son destin. Pour une fois, le public marocain n'aura pas besoin de faire usage de la calculette, car pour que l'EN balise son chemin pour l'édition 2018, elle aura deux options : la victoire ou le petit point du nul.

C'est d'ailleurs tout le mal que l'on puisse souhaiter à cette vaillante et valeureuse équipe nationale qui devait se rendre hier en Suisse en vue de disputer, ce mardi à 14h30, un match amical contre la sélection de la Corée du Sud.

Résultats

Maroc-Gabon : 3-0

Mali-Côte d'Ivoire : 0-0

Reste à jouer

6 novembre

Côte d'Ivoire-Maroc

Gabon-Mali

L'EN des locaux accrochée par le Bénin

La sélection marocaine des locaux a été accrochée (2-2) par son homologue béninoise en match amical, disputé vendredi au Centre sportif de Maâmora à Salé.

Les buts de l'équipe nationale ont été inscrits par Ahmed Hamoudan et Abderrahim Maqrane.

L'EN devra jouer aujourd'hui un second match amical, toujours au Centre de Maamora à 17h30, contre la sélection éthiopienne.

Ces deux rencontres s'inscrivent dans le cadre des préparations des Lions de l'Atlas en vue de leur participation au prochain CHAN-2018.

Il est à rappeler que les Nationaux avaient validé leur billet pour la compétition continentale, en écartant les Pharaons d'Egypte, sur le score de 3 buts à 1 à Rabat, alors que le match aller s'était soldé par un nul (1-1).

Maroc

Coupe de la Confédération - Le TP Mazembe défendra son titre face à SuperSport

Le club congolais du Tout Puissant Mazembe s'est qualifié en finale de la Coupe de la Confédération… Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.