9 Octobre 2017

Sénégal: Programme d'autosuffisance en riz et promotion du riz pluvial à Kaolack

Le ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural, en partenariat avec le Projet d'appui à la production du riz pluvial qui est aujourd'hui piloté par la Coopération japonaise, a procédé, les 5 et 6 octobre derniers, à une visite aux périmètres d'expérimentation du riz pluvial dans les régions de Kaolack, Kaffrine et Fatick.

Mobilisant la plupart des techniciens de ces différentes structures, les Directeurs régionaux du développement rural (Drdr), agents des Ancar, et autres personnels du Programme du riz pluvial (Prp), ce long périple dans les champs de riz a ainsi permis de s'apercevoir que les prévisions en terme de rentabilité sont au-delà des objectifs fixés par ce programme d'expérimentation en phase dans ces différentes régions. Et, selon les autorités, compte tenu de cet acquis, le Sénégal sera en mesure d'atteindre son autosuffisance en riz à partir de 2017.

Déjà, pour cette année, les rendements attendus sont fixés à quatre (4) tonnes sur le bas fonds et deux (2) tonnes (à l'hectare) pour les plateaux. Aussi, sur le terrain, le renforcement des capacités, le dispositif de conseil dont beaucoup doutait de l'efficacité, a été positif. Les acteurs qui ont été formés en amont des opérations ont tous fait assuré avoir maitrisé les techniques enseignées.

Un constat général qui s'est relativement illustré par ces 180 agents ayant porté cette démonstration, à travers les périmètres emblavés qui sont au nombre d'une centaine et qui doivent servir de supports pédagogiques pour former d'autres producteurs ordinaires aux alentours des parcelles de démonstration.

Toutefois, le niveau de satisfaction est d'autant plus lisible sur la capacité des producteurs à reproduire, reparler et surtout retracer les niveaux de techniques optimales. Concernant cependant la mise en échelle du programme, le dispositif qui est chargé de le vulgariser et de l'élargir s'appuiera, sans doute, sur un dispositif de relais pour toucher le maximum de producteurs ordinaires et élargir l'information relative au riz.

Dès lors, avant la fin du projet prévu en 2018, le partenariat tripartite dit être sur le point de mettre en place, dans le Bassin arachidier, un pool de techniciens hautement formés dans la production rizicole, la vulgarisation agricole et le parachèvement du programme d'autosuffisance en riz.

Sénégal

Khalifa Sall convoqué pour la levée de son immunité parlementaire

Le député-maire de Dakar, en prison depuis mars dernier, soupçonné de détournements… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.