9 Octobre 2017

Afrique du Sud/Burkina Faso: Le TAS confirme l'appel du Burkina Faso contre le match entre le pays et l'Afrique du Sud

Dakar — Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé avoir reçu l'appel de la Fédération de football du Burkina Faso, qui conteste la décision de la Fifa de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, rapporte RFI.

"Il y a eu un appel de la Fédération du Burkina il y a quelques jours, pour contester la décision de la Fifa de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal", rapporte RFI sur son site Internet, citant un porte-parole du TAS.

"Le calendrier de la procédure est en train d'être établi", a ajouté l'officiel du Tribunal arbitral du sport, précisant qu'"aucune décision ne tombera cette semaine, concernant cette affaire".

La Fifa a décidé, début septembre, de reprogrammer le match Afrique du Sud-Sénégal en raison de la "manipulation" dont il a été l'objet de la part de l'arbitre ghanéen Joseph Lamptey.

Ce dernier a sifflé un pénalty imaginaire pour les Bafana Bafana, la sélection sud-africaine, les aidant ainsi à remporter le match, 2-1, le 12 novembre 2016 à Polokwane, selon la Fifa, qui a suspendu à vie Lamptey, une sanction confirmée par le TAS.

La Fifa a décidé de faire rejouer le match, le 10 novembre, à Polokwane.

Avec huit points, le Sénégal est en tête de sa poule, qu'il partage avec l'Afrique du Sud, le Burkina Faso et le Cap-Vert.

Afrique du Sud

Parlement panafricain - Fin de session à Midrand

Il aura plané durant ces deux dernières semaines comme un air de campagne électorale sur les… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.