9 Octobre 2017

Cameroun: Nyong et Kelle - Appel à l'union sacrée

Il a été lancé vendredi dernier à Eséka par le Secrétaire général du Comité central du RDPC, Jean Nkuété.

C'est un 6 octobre aux allures de jour de fête qu'ont vécu les populations d'Eséka et des environs vendredi dernier. Et pour cause ! La place des fêtes de la localité abritait un grand meeting, présidé par le Secrétaire général du Comité central du RDPC, Jean Nkuété. Une première dans ce département, où il est venu adresser le message d'encouragement de la hiérarchie du parti aux « fantassins », qui luttent pour maintenir allumé le flambeau du RDPC, dans des « conditions difficiles », dans un « environnement concurrentiel ».

Jean Nkuété en a profité pour fixer le cap en vue des prochaines échéances : conserver les acquis et aller à la conquête des territoires perdus. Une ambition réalisable, de l'avis du Secrétaire général du Comité central, à force d'engagement, dans ce département où les trois sièges de députés ainsi que cinq des dix communes sont passés à l'Upc. Un engagement auquel il a également fait appel, afin de soutenir l'option du dialogue prônée par le chef de l'Etat pour la résolution pacifique de la crise dans les régions anglophones.

A l'heure où une minorité d'extrémistes y véhicule des idées sécessionnistes. Jean Nkuété était entouré d'un aréopage de membres du gouvernement, de hauts cadres nationaux et locaux du parti, dont certains auront également pris la parole. C'est le cas notamment du ministre des Affaires sociales, Pauline Irène Nguene ou des chefs des délégations régionale et départementale du Comité central pour le Centre et le Nyong et Kelle, l'honorable Jean Bernard Ndongo Essomba et le sénateur Bell Luc René, respectivement. Tous ont écarté toute idée de partition du pays. Un leitmotiv d'ailleurs exprimé par toutes les banderoles déployées pour la circonstance.

Les intervenants ont également remercié le chef de l'Etat pour les grandes attentions dont le département ne cesse de faire l'objet et magnifié les richesses dont regorgent le Nyong et Kelle, notamment son multiculturalisme. Un cosmopolitisme qui s'est même exprimé en danses et en chansons lors du meeting, qui aura débuté par la pose d'une gerbe de fleurs à la gare ferroviaire d'Eséka, en mémoire des disparus de l'accident du 21 octobre 2016. Une réunion de travail à huis clos avec les responsables du parti a clôturé le meeting, à l'effet de parachever la stratégie pour assurer une victoire éclatante au RDPC dans le Nyong et Kelle en 2018.

J'aime

Cameroun

Le Cameroun joue la carte du football féminin

Des femmes qui tapent dans un ballon de football, on en trouve de plus en plus au Cameroun. Le fichier de la Commission… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.