9 Octobre 2017

Burkina Faso: Forum sur la sécurité - Les acteurs en conclave préparatoire...

Le ministère de la Sécurité tient les 9 et 10 octobre 2017, à Ouagadougou, le pré-forum sur la sécurité. Cette rencontre, dont l'ouverture a été présidée par le ministre d'Etat, Simon Compaoré, réunit des Forces de défense et de sécurité, des corps paramilitaires, des experts, des représentants de la société civile et des acteurs politiques.

Le ministère de la Sécurité veut réunir les conditions nécessaires pour réussir le forum national sur la sécurité prévu en fin octobre 2017. Il organise à Ouagadougou, les 9 et 10 octobre, un pré-forum dont les conclusions vont servir de sujets de réflexion lors du forum qui ambitionne d'améliorer la politique de sécurité au Burkina Faso.

Pour le ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, ce pré-forum est une plateforme d'échanges, de dialogue sur les questions relevant de la défense et de la sécurité du Burkina Faso.

« En réunissant pendant deux jours les experts, les forces de défense et de sécurité, les officiels, les universitaires, la société civile, il s'agira plus spécifiquement de fédérer le maximum de sensibilités et d'avoir des discussions ouvertes sur tous les sujets à même de mieux appréhender les enjeux sécuritaires actuels et à nous orienter vers des solutions structurantes et efficientes », a indiqué le ministre Compaoré. Pour lui, la prise en compte des défis sécuritaires est une condition préalable à tout processus de développement socio-économique.

C'est pourquoi il a appelé à une mobilisation de tous les acteurs pour renverser les prévisions alarmistes. Pendant ce pré-forum, les participants vont se pencher sur deux thèmes à savoir « L'offre de sécurité au Burkina Faso » et « La gouvernance et le contrôle démocratique des forces de défense et de sécurité ».

A entendre Simon Compaoré, les échanges qui sortiront de cette rencontre vont contribuer à mieux cerner les nouveaux enjeux sécuritaires et stratégiques auxquels fait face le Burkina Faso.

A ceux qui qualifient ce pré-forum de foire, le ministre de la Sécurité se veut rassurant : « Cette rencontre n'est pas pour se distribuer des perdiems, ceux qui sont à ce pré-forum ne sont pas ceux qui viennent pour chercher à arrondir leur fin de mois ».

Il a rappelé que des foras régionaux se tiendront sur toute l'étendue du territoire du 17 au 19 octobre avant le forum national prévu du 24 au 26 octobre sous le thème « Garantir la paix et la sécurité pour un développement durable au Burkina Faso : la nécessité d'une réforme du secteur de la sécurité ».

Burkina Faso

19 ans après, l'espoir renaît quant à l'affaire Norbert Zongo

Cela fait dix-neuf ans que le journaliste burkinabè Norbert Zongo, directeur de L'Indépendant, a… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.