9 Octobre 2017

Egypte: Célébration - L'Égypte a fêté le 44e anniversaire de la Grande victoire d'octobre

L'évènement est lié à la victoire des Forces armées égyptiennes du 6 octobre 1973.

La République arabe d'Égypte à célébré, le 6 octobre, le 44e anniversaire de la victoire des Forces armés égyptiennes du 6 octobre 1973. À Kinshasa, l'ambassade de cet État ami de la RDC a, cette occasion, organisé une réception qui a permis à l'ambassadeur Youssry Khalil et l'attaché militaire Dear Eldin Ahmed d'expliquer à leurs invités parmi lesquels quelques membres du gouvernement congolais et du corps diplomatique accrédité en RDC, les officiers supérieurs et des officiers des Fardc, la communauté égyptienne vivant en RDC et le contingent égyptien de la Monusco, le sens que leur pays, l'Égypte, accorde à cet évènement.

Pour l'ambassadeur de la République arabe d'Égypte en RDC, Youssry Khalil, cette célébration rappelle une page immortelle dans l'histoire de l'Égypte, où la guerre d'octobre restera un symbole de la grandeur et de la volonté de l'Égypte. « Elle symbolise la détermination des Égyptiens et leur adhésion à leur dignité nationale. Le souvenir de la victoire restera une preuve renouvelée de la grandeur de nos forces armées et du courage et du sacrifice de ses héros », a-t-il expliqué.

L'Égypte fête ses enfants

À en croire le diplomate égyptien, l'Égypte rend, à ce jour, un hommage aux hommes de ses forces armées. « Nous rendons hommage à leur détermination. Nous ne pouvons pas oublier les martyrs qui ont offert leur sang pour l'Égypte », a souligné Youssry Khalil, en notant que l'Égypte et son peuple étaient aujourd'hui fiers d'une génération du peuple égyptien qui a refusé d'accepter la défaite de 1967. « Ils ne se sont pas rendus ni affaiblis, mais se sont tenus derrière leur armée et ont pris beaucoup de sacrifice pour retrouver leur terre occupée », a noté l'Ambassadeur.

Une paix protégée par la force

Dans son mot de bienvenue, l'ambassadeur Youssry Khalil a rappelé que le chemin de la paix est devenu pavé après ce jour mémorable du 6 octobre et l'Égypte a retrouvé sa dignité par cette victoire. Notre slogan est, a-t-il fait savoir, que nous avons une paix protégée par la force. Pour le diplomate égyptien, la paix est la véritable garantie de la sécurité et de la stabilité des États du Moyen-Orient et de leurs peuples. Souhaitant que cette paix ouvre aux pays et aux peuples de la région une nouvelle page pour la paix, la sécurité, la coexistence et a stabilité, l'ambassadeur Youssry Khalil a noté que la paix israélo-égyptienne a présenté un exemple honorable d'une paix juste qui peut être appliquée aux autres traces de la paix. À l'en croire, la République arabe d'Égypte poursuit, quant à elle, ses efforts avec tous les partis régionaux et internationaux pour parvenir à une paix globale, juste et honorable.

Circonscrivant cette cérémonie, l'attaché militaire de l'Égypte, Dear Eldin Ahmed, a rappelé que cette guerre du 6 octobre 1973 avait pour objectif de récupérer le territoire égyptien. À l'en croire, cette stratégie militaire appliquée par les Forces armées égyptiennes, qui a conduit à la victoire au cours de cette guerre d'octobre 1973, est à ce jour enseignée dans tous les instituts militaires dans le monde. « La bravoure et la combativité des militaires égyptiens ont sécurisé les frontières de l'Égypte et dissuadé les ennemis à travers les âges », a-t-il affirmé. Notant que les Forces armées égyptiennes ont toujours tenu compte de la volonté du peuple, l'attaché militaire Dear Eldin Ahmed en a pris pour exemple le rôle de premier plan joué par l'armée lors des deux révolutions de 25 janvier 2011 et 30 janvier 2013. « La présence de nos vaillants militaires, à côté du peuple égyptien, a empêché que le pays ne sombre dans le chaos et l'effondrement des institutions de notre pays », a-t-il dit, soulignant que maintenant, le peuple égyptien était entré dans une nouvelle phase vers son développement et sa prospérité, en mettant en place des projets stratégiques tels que le développement de l'axe du Canal de Suez et la récupération de 600 mille hectares, la construction de 500 mille logements pour les jeunes, le développement du réseau de routes nationales ainsi que la création d'une capitale administrative, ainsi que le développement des capacités des Forces armées égyptiennes, qui font face à une guerre acharnée contre le terrorisme.

Pour l'attaché militaire, l'armée égyptienne est aujourd'hui l'une des plus grandes armées du monde. Elle joue, a-t-il dit, un rôle important pour la stabilité et la sécurité au niveau mondial, grâce à sa participation internationale au sein des Nations unies et l'Union africaine. Notant les liens historiques entre l'Égypte et la RDC, Dear Eldin Ahmed a rappelé que ces deux pays coopèrent dans plusieurs domaines. « L'Égypte a participé à la première opération de maintien de la paix au Congo en 1960. Plus de 30 mille soldats égyptiens ont participé dans 37 missions des Nations unies dans 24 pays. Actuellement, plus de deux mille militaires et policiers égyptiens participent à neuf missions des Nations unies », a-t-il dit.

Egypte

Une cinquantaine de policiers tués par des terroristes dans le désert

En Egypte, 53 policiers et une quinzaine de terroristes islamistes ont été tués vendredi 20 octobre… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.