9 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Likouala - L'Ordre de Malte France inaugure ses nouveaux locaux à Enyellé

L'ONG l'Ordre de Malte-France a inauguré le 7 octobre dernier ses nouveaux bâtiments à Enyellé, dans le cadre de son programme "Soutien et amélioration des conditions de vie de la population autochtone de la Likouala", soutenu par l'Agence française de développement (AFD).

Dans cette partie du pays, les cliniques mobiles de l'Ordre de Malte-France ont bénéficié, depuis janvier dernier, d'un renforcement des capacités humaine et matérielle. Au point où elles effectuent actuellement plus de 2000 consultations par mois.

Composées: d'une cheffe terrain (Elise Janvier); d'un assistant coordinateur (Thomas Morgan); de trois infirmiers et de trois chauffeurs, ces cliniques médicales mobiles sillonnent les axes routiers de jour comme de nuit dans les districts d'Enyellé, de Bétou et de Liranga pour apporter les soins de base et d'administrer gratuitement des traitements médicamenteux.

Le programme de l'ONG "l'Ordre de Malte-France" couvre également les populations bantoues et les réfugiés. Un accent particulier est mis sur les populations Baaka (autochtones) vivant dans les villages éloignés des Centres de santé intégrés (CSI). Cette peuplade qui subit une certaine marginalisation, se trouve exposée aux maladies comme la rougeole, le pian.

L'action de cette ONG, appuyée par les relais et les facilitateurs communautaires, vise à diminuer le taux de pathologies prévalentes, notamment le paludisme, l'anémie, la parasitose ; en axant la formation de ces derniers sur les aspects préventifs. « Cette zone du pays est tellement enclavée que nous partons du principe qu'il faut mieux prévenir que guérir », indique Elise Janvier, explicitant le module de formation dédié aux relais communautaires.

Neuf mois après le lancement du programme (2017-2019), le projet de l'Ordre de Malte-France dans la Likouala dispose actuellement des bureaux pour l'équipe terrain, d'un abri et de deux nouveaux véhicules permettant d'élargir leur zone d'actions, d'un entrepôt pharmaceutique destiné à approvisionner les malles des infirmiers et des dotations pharmaceutiques des relais communautaires et d'administrer gratuitement les médicaments aux autochtones d'Enyellé.

Les nouveaux locaux de cette ONG ont été inaugurés en présence des autorités locales et départementales (représentants de la sous-préfecture , de la mairie , de la police et des Forces armées congolaises). L'on a noté aussi la présence des représentants du HCR, Unicef, Pam, TSF, Aarrec.

A ce jour, les actions de l'Ordre de Malte-France dans le département de la Likouala touchent plus de 70 villages et campements, ainsi que 20 relais communautaires y sont opérationnels.

Congo-Brazzaville

Pour son avocat, Paulin Makaya doit être libéré

Il a purgé sa peine mais il n'est toujours pas libéré. Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya est… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.