10 Octobre 2017

Ile Maurice: Catastrophe naturelle - Le pays 7e au monde parmi les pays les plus exposés

Il faut que les gens prennent conscience de la situation climatique. C'est ce qu'a fait ressortir le ministre de l'Environnement, Etienne Sinatambou, lors de l'ouverture du séminaire ayant pour thème Development of a national coastal zone adaptation strategy for the Republic of Mauritius, ce mardi 10 octobre, à l'hôtel Le Maritim, à Balaclava.

Il a affirmé qu'il s'est récemment rendu à l'île de la Réunion pour assister à une conférence internationale sur le changement climatique. «Les chiffres qui ont été partagés au sein de ce séminaire donnent froid dans le dos», dit Etienne Sinatambou.

«On m'a dit que la température dans le monde a connu une hausse de 0,85°C durant la dernière décennie. À Maurice, la température a augmenté de 1,1°C durant la même période. Le niveau de la mer a, lui, augmenté par 3,3 millimètres par an ces 15 dernières années dans le monde. Alors qu'à Maurice, il est passé à 5,6 millimètres par an durant la même période», a déclaré le ministre de l'Environnement.

«Le World Risk Report de 2016 a classé Maurice à la 13e place au monde dans la liste des pays qui sont le plus à risque d'être frappés par des catastrophes naturels. Mais notre île est classée 7e au monde parmi les pays les plus exposés», fait-il remarquer.

Grant de Rs 9 millions

Les petits États insulaires contribuent moins de 1 % à l'émission de gaz à effet de serre sur le plan global. Cependant, ce sont eux qui souffrent le plus actuellement. «Les petits pays en voie de développement ont déjà pris l'engagement de réduire à hauteur de 75 % l'émission de gaz à effet à serre vers 2025. Maurice est réputé pour être un modèle en dépit de ce que vous lisez dans les journaux. Il n'y a qu'ici qu'on parle du syndrome rien ne va plus», a souligné Etienne Sinatambou. Il faut ainsi s'adapter à la situation très vite pour ne pas être noyé plus tard.

Maurice a, toutefois, obtenu un grant de 9 millions de dollars à travers le Climate Change Adaption Program in the Coastal Zone Mauritius, afin de mettre sur pied un certain nombre de projets pour faire face aux catastrophes naturelles. Ainsi, un Early Warning System pour s'informer de l'arrivée des tempêtes et la construction d'un centre de refuge de niveau international à Rivière-des-Galets font partie des priorités.

Ce séminaire a réuni les techniciens du ministère de l'Environnement ainsi que ceux des administrations régionales. Christ Hedley, Legal and Policy Expert, a fait le déplacement à Maurice pour animer une séance d'interaction avec les participants du séminaire.

Ile Maurice

Découverte de sept kilos d'héroïne - Deux Kazakhs et deux Mauriciens interpellés

La courte durée de leur passage à Maurice a éveillé les soupçons des douaniers. Ravil… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.