10 Octobre 2017

Madagascar: Déclaration de Gaborone - Mettre fin à l'érosion du capital naturel de l'Afrique

Un forum sur la conférence ministérielle de la Déclaration de Gaborone pour la durabilité en Afrique (GDSA) se tiendra à Maun, au Botswana, du 11 au 13 octobre 2017.

Il sera présidé par le Président de la République de ce pays d'accueil, le Lieutenant-Général Dr. Seretse Khama Ian Khama. L'objectif de la GDSA à mettre fin à l'érosion du capital naturel de l'Afrique et à faire prospérer le bien-être de ses peuples en contribuant à réaliser un nouveau paradigme de développement. Il s'agit notamment de réaliser une croissance en connectant avec la nature plutôt que l'érosion. Cette nature est ainsi valorisée, protégée et gérée au bénéfice de la population actuelle et pour les générations futures.

Opportunités. Notons que la Déclaration de Gaborone est une plate-forme d'Etats qui agit pour le développement durable en Afrique en considérant le capital naturel comme centre de planification économique et de développement dans les Etats membres. Ces pays membres incluent le Botswana, le Gabon, le Ghana, le Kenya, le Libéria, Madagascar, le Mozambique, la Namibie, le Rwanda, l'Afrique du Sud, La Tanzanie et l'Ouganda. Le forum qui marque également les cinq ans du GDSA verra les ministres de ces pays examiner les progrès réalisés depuis sa création en 2012. Il permettra de reconnaître les opportunités, les risques et les avantages qui accompagnent les investissements et les engagements accrus en faveur d'une gestion durable de la richesse naturelle de l'Afrique.

Problèmes confrontés. Il faut savoir que nombreux sont les problèmes confrontés par le capital naturel de l'Afrique. On peut citer, entre autres, la déforestation entraînant un coût à plus de 17 milliards USD par an. C'est dû à l'exploitation forestière illégale, à l'expansion agricole et à la gouvernance forestière inefficace, a-t-on appris. La surpêche notamment la pêche illégale, non déclarée et non réglementée enregistre une perte d'une valeur d'environ 1,3 milliard de dollars par an. La dégradation des pâturages, le braconnage et le trafic ainsi que le changement climatique ne sont pas en reste. Tout cela entraîne une pauvreté généralisée.

Madagascar

Dans la déferlante des hommages à ZAFY Albert - Macron et Kolo Roger se partagent la pôle position

Inhumation samedi 21 octobre dans sa terre natale d'AMBILOBE du Professeur Zafy Albert, Premier Président de la… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.