10 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Louis Bakabadio apporte à travers sa plume une thérapie à l'économie congolaise mal en point

Deux ouvrages du Pr Louis Bakabadio ont été présentés, le 7 octobre, au Centre culturel Jean-Baptiste-Tati-Loutard de Pointe-Noire, à savoir "La tyrannie des statuts sur l'économie congolaise" paru aux Éditions LMI et le "Grand remplacement" publié aux Éditions CESBC Presses.

La cérémonie de dédicace de ces ouvrages a eu lieu en présence d'Alphonse N'kala, directeur départemental des Arts et Lettres de Pointe-Noire, de Maurice Loubouakou, éditeur-directeur des Éditions LMI et d'un public nombreux.

Mavekono Mbou Tsoumou, informaticien-comptable, a eu le privilège de présenter les deux ouvrages écrits par Louis Bakabadio. Deux ouvrages qui retracent l'histoire de l'activité économique au Congo de l'époque coloniale à 2005.

La production agricole, la population active, les pétro- dollars, les voies bitumées, les ponts construits, l'exploitation coloniale, le chômage, l'inflation, la dette, les salaires non payés, la paupérisation, le gaspillage des ressources naturelles, la joyeuse anarchie, la tyrannie de la pensée libérale, etc. sont des maux dont parlent ces publications.

« Le Pr Louis Bakabadio est un éminent économiste, il est donc de ceux qui doivent examiner l'évolution de notre économie, jeter un regard critique sur notre économie afin d'en relever les maux », a dit Alphonse N'kala.

En remerciant l'auteur d'avoir fait confiance à sa maison d'édition, Maurice Loubouakou a exhorté les autres auteurs confirmés ou en herbe à faire autant. À travers LMI, membre des éditeurs de l'Afrique centrale et dont la diffusion des ouvrages se fait aussi en Afrique de l'Ouest, l'auteur par cette production locale a un coût amoindri et la facilité de faire des corrections sur place ainsi que contrôler la quantité d'ouvrages produits, a renchéri l'éditeur.

La tyrannie des statuts sur l'économie congolaise - Histoire économique du Congo de 1880 à 2005 paru aux Éditions LMI fait revisiter le lecteur à travers un rappel historique des traits et faits caractérisant l'économie congolaise marquée malheureusement par la mauvaise gouvernance.

Après la succession d'échecs et d'experiences improductives, il est temps de songer aujourd'hui a une politique d'investissement productif qui va faire changer les choses et impulser un nouveau paradigme de l'émergence économique et sociale à partir du remplacement du leadership tourné vers l'inertie par un leadership et un logiciel mental tournés vers le progrès.

Ce changement comportemental est largement expliqué dans le "Grand remplacement" qui dévoile les stratégies menant vers le big bang tant attendu.

Analysant les blocages structurels de la société congolaise, notamment la qualité de l'école et de la citoyenneté, l'état du système sanitaire, le rapport à la politique et à l'argent, l'auteur propose une stratégie fondée sur le grand remplacement des rapports de la société congolaise à la connaissance, à la citoyenneté, à la politique et à l'argent.

«Il faut commencer par modifier le logiciel mental, aller vers le plus grand nombre et se dire : je travaille pour que tout le monde soit heureux.

Lorsqu'on restera sur notre logiciel mental orienté vers les parents, les enfants, la tribu, on ne changera strictement rien. On doit travailler pour l'action collective», a indiqué l'auteur.

La vision du Pr Louis Bakabadio sur la transformation de la société congolaise repose sur l'idée selon laquelle il faut des mécanismes de remplacement des valeurs, croyances et codes désuets par un logiciel mental avancé et tourné vers le progrès dans tous les domaines de la vie sociale.

Ainsi, l'école de l'émergence doit être celle qui « qualifie » les jeunes, en leur procurant les bases d'une formation plus poussée ou la maîtrise de compétences professionnelles. L'éthique par le biais de la citoyenneté permet la recherche des fondamentaux comportementaux qui prédisposent la société au progrès collectif.

Notant que Louis Bakabadio est docteur d'État ès sciences économiques de l'Université Paris II Panthéon-Assas (France). Il a été doyen de la faculté des sciences économiques puis vice-recteur de l'Université Marien-N'Gouabi de Brazzaville.

Congo-Brazzaville

Commune de Brazzaville - Les quartiers Matari et Italolo bientôt accessibles par véhicule

Le maire de la ville capitale, Christian Roger Okemba, a procédé le 10 décembre au lancement des… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.