10 Octobre 2017

Angola: Bié - Déversement de carburant affecte 300 mètres carrés de sol

Cuito — Un périmètre de plus de 300 mètres carrés de sol a été contaminé par l'écoulement de carburant résultant du déraillement samedi du train du Chemin de Fer de Benguela (CFB) dans la localité de Santo Biangue, municipalité de Camacupa, province de Bié.

C'est ce qu'a informé mardi à la presse locale le chef de département de l'environnement de la Direction provinciale de l'Urbanisme de Bié, Raimundo Kufa, soulignant que l'enquête menée par son équipe a conclu que la contamination des terres est une préoccupation, compte tenu des niveaux de détérioration des sols.

Raimundo Kufa a affirmé que l'enquête sur le local de l'accident recommande un travail d'expertise avec une équipe multisectorielle pour évaluer le degré d'affectation des couches souterraines, ainsi que de la faune et de la flore.

Sur place, selon la même source, habitent des populations dans un rayon de 250 mètres qui peuvent être touchées par plus de 500 litres de carburant et 90 tonnes de ciment.

Le train qui a déraillé dans le village de Santo Biangue, municipalité Camacupa dans la province de Bié, samedi dernier transportait 14 citernes avec du mazout et de l'essence et 90 tonnes de ciment de Lobito vers Luena.

Angola

Cuando Cubango - Organisation des journées scientifiques à l'école supérieure

Le directeur de l'Ecole Supérieure Polytechnique de Cuando Cubango (sud), institution qui dépend de… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.