10 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Kinshasa - Une taxe obligatoire pour lutter contre l'insalubrité

L'imposition préconisée par le gouverneur de la ville, André Kimbuta Yango, sera incluse dans le prix de la bouteille d'eau vendue dans la capitale ainsi que dans la facture d'eau consommée par des Kinois.

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Andre Kimbuta Yango, a prôné l'institution d'une taxe pour lutter contre l'insalubrité dans la mégalopole congolaise. Dans les propositions de l'autorité urbaine faites au cours d'une réunion tenue le 9 octobre entre les membres du gouvernement provincial et ceux du ministère de l'Économie, cette imposition d'environ 50 francs congolais (FC) devrait être incluse dans les prix des bouteilles d'eau commercialisées à Kinshasa.

Justifiant cette proposition, le maire de la capitale congolaise a noté que la question de l'assainissement de la ville de Kinshasa concernait tous les Kinois. Pour André Kimbuta, tout le monde contribue à l'insalubrité de Kinshasa en achetant des produits dans des sacs en plastique ou en consommant de l'eau conditionnée dans des bouteilles en plastique. « Les rivières de la ville de Kinshasa sont toutes remplies des papiers en plastique », a-t-il fait savoir, notant que le curage de ces rivières exigerait des engins et du carburant, donc de l'argent.

Le gouverneur de la ville-province a, à cet effet, proposé que les prix de la bouteille d'eau et des factures d'eau consommée à Kinshasa soient revus à la hausse. Pour André Kimbuta, la bouteille d'eau qui se vendait à 500 FC soit devrait désormais coûter 550 FC alors que la facture d'eau des Kinois devrait être augmentée de 30 à 50 FC. « Les 50 FC, c'est une manière pour vous de contribuer à l'assainissement de la ville. Si nous ne savons pas atteindre tout le monde avec les bouteilles d'eau, nous savons au moins que la Régideso peut atteindre tout le monde », a expliqué le gouverneur. Il est, par ailleurs, noté que pour être intégrée prochainement dans les structures des prix appliqués dans la capitale congolaise, la proposition du gouverneur André Kimbuta sera approfondie par les experts de la ville-province et du ministère de l'Économie.

Congo-Kinshasa

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.